Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com
Articles récents

Sortie quotidienne

19 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Repérage

Violette odorante

Violette odorante

Et les floraisons se bousculent...

...à Millery comme partout ailleurs.

Vous l'avez repérée, vous aussi!

Viola odorata, notre belle violette odorante, de la famille des Violaceae, rien de plus simple comme nom de famille.

On l'appelle aussi fleur de Carême, fleur de mars, violette des haies, etc.

C'est une plante herbacée vivace, pubescente (5-15cm) très commune dans les bois, pelouses et lieux couverts. Sa souche émet des stolons aériens ou souterrains.

Ses feuilles sont en touffe basale, à limbe orbiculaire-réniforme, arrondi au sommet, profondément cordé.

Calice, éperon violet recourbé vers le haut.Calice, éperon violet recourbé vers le haut.

Calice, éperon violet recourbé vers le haut.

Les fleurs sont très odorantes, portées par des pédoncules naissant à l'aisselle des feuilles de rosettes terminant un rhizome. Présence de stipules ovales 1 à 4 fois plus longues que larges à franges courtes.

Le calice est à divisions ovales.

La corolle est dialypétale, zygomorphe, de type 5, violet foncé, à éperon également violet recourbé vers le haut.

Le fruit est une capsule à une loge s'ouvrant par 3 fentes et contenant de nombreuses graines.

Capsule contenant les graines.

Capsule contenant les graines.

Les parties utilisées sont les feuilles, les fleurs, les racines. La violette est utilisée depuis l'antiquité.

Les propriétés:

Fleur: calme la toux, émolliente (adoucissante), laxatif léger, sudorifique.

Feuille: émolliente.

Racine: vomitive, purgative, expectorante.

On peut l'utiliser par voie interne pour le système respiratoire, le système digestif, le système urinaire. Par voie externe: pour les yeux et les petites plaies.

Précautions d'emploi: aucunes pour les feuilles et les fleurs mais les racines sont émétiques (vomitives) à fortes doses.

Petit plus: on peut en faire des cataplasmes, du vinaigre et du sirop qui aura une belle couleur... verte.

Et oui! le vrai sirop de violette n'est pas violet!

Les différents termes de botaniques vous seront expliqués sur le terrain lors des sorties.

Lire la suite

Les plantes du système ostéarticulaire (5)

19 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Rencontres

Les plantes du système ostéarticulaire (5)

Pour accompagner l'arthrose (suite)

Au bout des ces 3 semaines de cure, on peut adjoindre des éléments permettant de réduire considérablement les dommages causés par l'arthrose. 

Glucosamine

Glucosamine

Ces nutriments sont les glucosamines et le sulfate de chondroïtine qui aident à réparer le cartilage endommagé, réduisent l'inflammation et aident à restaurer la mobilité des articulations.

Produit naturellement par l'organisme à partir du glucose et de la glutamine (un acide aminé), la glucosamine joue un rôle prépondérant dans le maintien de l'intégrité du cartilage de l'ensemble des articulations. Elle permet de ralentir la dégradation des cartilages et favorise l'action lubrifiante du liquide synovial. 

Sulfate de chondroïtine

Sulfate de chondroïtine

Les propriétés de la chondroïtine s'apparentent à celles de la glucosamine puisqu'ellle est également un composé essentiel du cartilage, naturellement produit par l'organisme. Les essais cliniques ont validé l'efficacité de la chondroïtine quand au soulagement de la douleur associée à l'arthrose et au ralentissement de son évolution. Elle serait favorable à la reconstruction du cartilage et permettrait d'inhiber partiellement l'enzyme responsable de sa destruction, la hyaluronidase.

Comme ces 2 substances, la glucosamine et la chondroïtine, présentent des propriétés différentes, certaines études ont conclu à leurs effets bénéfiques lorsqu'elles sont associées.

Mais...

Les plantes et les nutriments ne feront pas tout sans votre participation...

À suivre...

Lire la suite

Sortie quotidienne

18 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Repérage

Cupressus sempervirens, Cyprès de Provence, famille des Cupressaceae.

Cupressus sempervirens, Cyprès de Provence, famille des Cupressaceae.

Je vous ai parlé du cyprès vendredi soir comme étant une plante très intéressante au niveau circulatoire.

Vous pouvez l'observer au niveau du parking du Clos Varissan.

L'observer, mais pas le récolter car la proximité de la route est source de pollution, et sans connaissance de l'utilisation de la plante, ce serait dangereux.

Je vous le présente brièvement.

feuilles

feuilles

On l'appelle Cyprès d'Italie, Cyprès de Provence, Cyprès toujours vert, etc.

Son nom viendrait de Cyparisse, personnage de la mythologie grecque, qui fut changé en cyprès par Apollon. En botanique, la mythologie est très présente.

C'est un arbre monoïque*, qui est cultivé dans tout le sud de l'Europe. Bien droit, en colonne élancée, pouvant atteindre 20 à 30 mètres de haut si on le laisse tranquille.

Son écorce est gris rougeâtre, 

Ses feuilles sont opposées, décussées*, triangulaires, très imbriquées sur 4 rangs et appliquées sur le rameau.

Il possède des fleurs mâles et des fleurs femelles. Le pollen est abondant et peut être allergisant.

Ses cônes, qui portent le nom de galbules, sont soit solitaires, soit groupés par deux. Ils sont formés d'écailles pelletées* et charnues, mucronées* en leur centre et qui se lignifient progressivement.

Les graines sont libérées à maturité des cônes.

 

 

Galbules

Galbules

Arbre d'abord sacralisé: dédié à Pluton, dieu des morts car toujours vert et d'une grande longévité d'où sa présence dans les cimetières. Son bois, imputrescible servait à fabriquer des sarcophages. Son usage thérapeutique remonte à 3500 avant J.C.

Les parties utilisées sont les cônes fructifères, les galbules.

Il est: 

Protecteur des vaisseaux, tonique veineux, vasoconstricteur, astringent, anti-diarrhéique, anti-hémorragique, anti-viral.

Aucune contre-indication n'est connue dans les conditions normales d'utilisation.

Ce qu'il faut retenir du cyprès?

C'est une plante aux propriétés veinotoniques importantes et bien connues, il est incontournable dans bon nombre de pathologies où il faut drainer par son action décongestionnante.

* Vous découvrirez et apprendrez les termes botaniques lors des sorties.

Lire la suite

Pas plus tard que vendredi...

18 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Il faut savoir

Pas plus tard que vendredi...

Pas plus tard que vendredi...

Lors de la conférence, je vous le disais, et je vous l'avais déjà dit lors de celle sur les plantes de la respiration. Et je vous le re-dirais à chaque conférence jusqu'à que ce soit bien ancré dans les mémoires. 

L'exercice physique est indispensable à la santé!

Je ne publie pas toutes les lettres de Gabriel Combris, mais celle-ci vient fort à propos...

Dont acte...

 

Lire la suite

Les plantes du système ostéarticulaire (4)

18 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Rencontres

Les plantes du système ostéarticulaire (4)

L'arthrose...

L'arthrose est une affection chronique et dégénérative.

Il y a une usure précoce du cartilage qui entraîne des douleurs, entraînant elles-mêmes une limitation dans les mouvements, des spasmes musculaires, des douleurs à distance comme l'athrose lombaire ou la sciatique et de crissement dans les articulations. Il peut y avoir des épisodes inflammatoires comme dans l'arthrite

Au cours du temps, une usure du cartilage s'effectue. Ces phénomènes se manifestent le plus souvent après la cinquantaine. Des douleurs apparaissent, le plus souvent calmées par le repos.

Au cours du temps, une usure du cartilage s'effectue. Ces phénomènes se manifestent le plus souvent après la cinquantaine. Des douleurs apparaissent, le plus souvent calmées par le repos.

La nutrition du cartilage se fait, nous l'avons vu, grâce au liquide synovial. Ce sont tous les gestes normaux de la vie courante qui permettent la circulation de ce liquide dans l'articulation. Si l'articulation se grippe, la bonne circulation de la synovie sera entravée et le cartilage va dégénérer à plus ou moins long terme.

Il faut bien comprendre que l'exercice physique raisonné, quotidien, par exemple la marche est synonyme de santé. la bonne nutrition du cartilage nécessite les mouvements de l'articulation de façon à mettre le liquide sous pression. Une articulation immobilisée se rouille et s'abime.

Dans l'arthrose, on constate une diminution de la teneur et de la disponibilité en minéraux et en oligo-éléments du liquide synovial. La carence ou le défaut d'utilisation d'un certain nombre d'oligo-éléments (zinc, manganèse, silice, etc.) perturbe l'activité des enzymes qui participent au renouvellement du cartilage.

Les lésions du cartilage peuvent être présentes dans toutes les articulations: hanche > coxarthrose, genoux > gonarthrose, colonne vertébrale > spondylose, arthrose cervicale, mains, pieds, etc.

 

Prêle, Alfalfa (luzerne), Ortie.Prêle, Alfalfa (luzerne), Ortie.Prêle, Alfalfa (luzerne), Ortie.

Prêle, Alfalfa (luzerne), Ortie.

Pour accompagner l'arthrose,

Il est vivement recommandé de faire une cure de plantes reminéralisantes, des plantes de drainage, des plantes de la circulation, et des plantes anti-inflammatoires et antalgiques.

On peut utiliser le même mélange que pour l'arthrite pour soulager la douleur, l'inflammation et améliorer la mobilité des articulations.

Il est également souhaitable d'adjoindre des plantes connues pour leur richesse naturelle en minéraux et oligo-éléments et notamment en silice, manganèse, cuivre, magnésium, fer, zinc et soufre.

C'est le cas de la prêle, de l'alfalfa (Luzerne), de l'exsudat de bambou mais aussi de l'ortie, etc. Et, de faire des drainages saisonniers comme on fait des vidanges régulières de sa voiture, afin d'éviter les surcharges possibles en toxines.

À suivre... 

 

Lire la suite

Conseils...

17 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Billets

Conseils...

Pour pallier au manque d'intimité des conseils donnés au coin de mon étal les jours de marché...

Pour aller plus loin que les conseils rapides donnés au téléphone...

Vous pourrez dorénavant, si vous le souhaitez, être entendus en cabinet.

Je pourrais vous recevoir, sur rendez-vous uniquement, 

14 rue Bourchanin à Millery.

C'est une rue piétonne, mais vous pourrez vous garer aisément:

- parking de la salle des fêtes,

- parking de la salle polyvalente

- parking de la poste.

Je vous attends!

Lire la suite

Sortie quotidienne

17 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Repérage

Le 1er arbuste à fleurir est Prunus spinosa, le prunellier. Les fleurs apparaissent avant les feuilles.

Le 1er arbuste à fleurir est Prunus spinosa, le prunellier. Les fleurs apparaissent avant les feuilles.

Vendredi, lors de la conférence,

Je vous ai parlé des bienfaits sur la santé que peut apporter une marche quotidienne.

Pour le coeur, les poumons, la peau, les articulations, le poids, le moral, les yeux et plus encore...

C'est peut-être aussi, le moyen de commencer à repérer la flore au fil des jours.

 

Inflorescence de Prunus spinosa famille des Rosaceae.

Inflorescence de Prunus spinosa famille des Rosaceae.

On l'appelle aussi: Épine noire, Buisson noir, Prunier sauvage, Prunier épineux, etc, selon les régions.

l'origine de son nom vient de "prunelle", diminutif de "prune". spinosa serait dérivé du latin "spinosa" = épineux.

C'est un arbuste qui peut atteindre 4m de haut si on le laisse tranquille...

Comme vous avez pu le remarquer, il est très fréquent et a tendance à drageonner et devenir envahissant. 

Ses feuilles sont pédonculées*, oblongues* ou lancéolées*, vert mat, à bord finement dentelé.

Ses fleurs sont blanches, de type 5 apparaissant avant les feuilles, avec de nombreuses étamines*.

*Vous découvrirez ce vocabulaire lors des sorties botaniques.

Ses fruits sont des drupes sphériques bleu noir, très astringentes avant le gel.

Ses fruits sont des drupes sphériques bleu noir, très astringentes avant le gel.

Les parties utilisées sont:

Les fleurs, qui ont une saveur très amère, les feuilles, les racines et les fruits en jus frais.

Et vous serez étonnés d'apprendre...

Que ce cher Prunus est laxatif doux (les fleurs), diurétiques (fleurs et fruits), antitussif (fleurs), sudorifique (fleurs), dépuratif (fleurs et feuilles), astringent (feuilles, fruits et racine), anti-asthmatique (feuilles), hypoglycémiant (feuilles).

Et qu'il n'a...

Aucune contre indication connue.

Ce qu'il faut retenir de Prunus:

Que les fleurs agissent sur plusieurs émonctoires* (peau, rein, intestin) c'est une plante dépurative douce.

*Organe d'élimination, d'excrétion des déchets.

 

Lire la suite

Les plantes du système ostéarticulaire (3)

17 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Rencontres

Les plantes du système ostéarticulaire (3)
Les plantes du système ostéarticulaire (3)

Il est souhaitable d'accompagner cette phase aigüe,

par des massages aux huiles essentielles. Ils sont particulièrement appréciés pour soulager la douleur. Lorsque que l'on a mal, on a tout de suite le réflexe de porter la main sur la région douloureuse.

Comme mélange, voici ce que je prépare (mélange de 6 huiles essentielles):

- Thym à bornéol: antalgique puissante.

- Eucalyptus citronné: anti-inflammatoire, antalgique, calmante apaisante.

- Épinette noire: antispasmodique, anti-inflammatoire,antalgique, tonique endocrinienne.

- Romarin à camphre: décontractant musculaire, myorelaxant.

- Gaulthérie couchée: antispasmodique, antalgique, anti-inflammatoire. ou, selon le patient, à la place de la Gaulthérie (1g de gaulthérie équivaut à 1,4g d'aspirine) Katrafay :  anti-inflammatoire, antalgique, décongestionnant circulatoire et tissulaire.

- Poivre noir: antalgique, anti-inflammatoire, décongestionnant.

Diluées dans un macérat huileux de:

- 50% de macérat de feuilles et baies de Laurier noble et 50% macérat de racine de Consoude.

Il est possible de faire cette préparation sous forme de baume.

Les douleurs peuvent aussi être soulagées par des cataplasmes, épais et répétés, à base d'argile (avec huiles essentielles ou non), par des bains à base de baies de genièvre, d'aiguilles de pin ou de branches de romarin.

Les douleurs peuvent aussi être soulagées par des cataplasmes, épais et répétés, à base d'argile (avec huiles essentielles ou non), par des bains à base de baies de genièvre, d'aiguilles de pin ou de branches de romarin.

Au bout de ces 3 semaines,

On passera à la phase d'entretien avec:

- Des plantes drainantes (diurétiques) comme la prêle, l'ortie, la vergerette du Canada, etc.

- Des plantes anti-inflammatoires, les mêmes que celles de la phase aigüe mais à doses plus faible,

- Des plantes reminéralisantes comme la prêle, l'ortie, l'exsudat de bambou, etc.

- Des plantes à visée circulatoire comme le noisetier, le cyprès de Provence, l'hamamélis, etc.

À suivre...

Lire la suite

Les plantes du système ostéarticulaire (2)

16 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Rencontres

Les plantes du système ostéarticulaire (2)
Les plantes du système ostéarticulaire (2)

Il existe...

...de nombreuses formes de rhumatismes, aigus ou chroniques, inflammatoires ou dégénératifs. C'est au médecin d'en faire le diagnostic et d'évaluer le degré d'évolution. Tous les rhumatismes ont en commun le fait d'engendrer des douleurs parfois violentes. 

Le rhumatisme est donc une inflammation aigüe ou chronique d'une articulation, il y a douleur, chaleur et rougeur. Ces symptômes sont accompagnés de raideur des articulations et de difficultés dans le mouvement. Cette inflammation touche l'articulation, mais peut également toucher, les ligaments, les tendons et les muscles. Elle peut être passagère ou devenir chronique. Son origine peut être traumatique, infectieuse, allergique, auto-immune, émotionnelle.

La diminution de la mobilité fait entrer le processus dans un cercle vicieux puisque le manque de mouvement entraîne une diminution des apports nutritifs et de l'épuration.

Dans l'arthrite, la douleur est une douleur inflammatoire et non mécanique, elle est majorée par le repos.

Reine des prés (Filipendula ulmaria), Frêne (Fraxinus excelsior) et le Cassis (Ribes nigrum).Reine des prés (Filipendula ulmaria), Frêne (Fraxinus excelsior) et le Cassis (Ribes nigrum).Reine des prés (Filipendula ulmaria), Frêne (Fraxinus excelsior) et le Cassis (Ribes nigrum).

Reine des prés (Filipendula ulmaria), Frêne (Fraxinus excelsior) et le Cassis (Ribes nigrum).

Pour accompagner les troubles rhumatismaux,

Il existe de nombreuses plantes anti-inflammatoires très efficaces. Celles utilisées le plus couramment, en phytothérapie, sont la Reine des prés, le frêne et le Cassis. mais il en existe beaucoup d'autres comme le peuplier, le saule, la vergerette du Canada, la verge d'or, l'ortie, le bambou, etc.

J'ai fait le choix de préférer celles que l'on peut récolter soi-même dans notre région. La reine des prés et la consoude étant plutôt des plantes que l'on rencontre en milieu humide et de moyenne altitude comme la Loire ou le Vercors par ex. On en trouve quelques individus à St Martin-en-haut, à Yzeron et dans le Massif du Pilat, mais pas suffisamment pour faire une récolte éthique.

On peut acclimater la consoude dans nos jardins. Pour avoir utilisé celles que j'ai implantées à Côte-Rouge, j'ai pu vérifier qu'elles ne perd pas ses propriétés. Tandis que la reine des prés à du mal à se faire à notre terre et notre climat.

 

Vergerette du Canada (Erigeron canadensis), Ortie dioïque (Urtica dioïca) et Peuplier noir (Populus nigra).Vergerette du Canada (Erigeron canadensis), Ortie dioïque (Urtica dioïca) et Peuplier noir (Populus nigra).Vergerette du Canada (Erigeron canadensis), Ortie dioïque (Urtica dioïca) et Peuplier noir (Populus nigra).

Vergerette du Canada (Erigeron canadensis), Ortie dioïque (Urtica dioïca) et Peuplier noir (Populus nigra).

Exemple de tisane pour la phase aigüe (mélange de 5 plantes sèches)

- Cassis (feuilles): anti-inflammatoire, diurétique, immunostimulant (image plus haut).

- Frêne (feuilles): diurétique, anti-inflammatoire, antalgique (image plus haut).

- Vergerette du Canada (parties aériennes fleuries avant éclosion complète): diurétique, anti-inflammatoire.

- Peuplier noir (feuilles): anti-inflammatoire, antalgique, antirhumatismal, draineur articulaire,. Contient des dérivés salicylés.

- Ortie (partie aérienne feuillée, avant apparition des fleurs): reminéralisante, antioxydante, anti-inflammatoire, antalgique, diurétique, immuno-modulante. 

À suivre...

Lire la suite

Les plantes du système ostéarticulaire

15 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Rencontres

Les plantes du système ostéarticulaire

Hier soir,

Vous étiez 47 et je vous remercie une nouvelle fois de votre présence, j'ai été ravie de partager ce moment avec vous.

L'écoute a été attentive et les questions nombreuses. Ce qui a permis un échange très intéressant.

Comme promis, vous trouverez au cours des prochains jours, un compte-rendu succinct de cette rencontre.

 

Cassis, Reine des prés, Frêne.
Cassis, Reine des prés, Frêne.
Cassis, Reine des prés, Frêne.

Cassis, Reine des prés, Frêne.

Le sujet de la rencontre, était basé sur les plantes du système ostéo-articulaire.

Comme je vous l'ai dit, je n'ai abordé que les articulations: ce qui les entoure, les protège et les accroche à l'os.

J'ai fait le choix de laisser de côté la structure de l'os et l'ostéoporose car ces sujets nécessitent d'aller dans le détail et le temps dont nous disposons, le vendredi soir, est trop court.

Il en sera question, lorsque je présenterais les plantes de la santé au féminin.

Les plantes du système ostéarticulaire

Mais tout d'abord,

Un bref rappel anatomique:

De tous les mammifères, nous sommes le seul qui se "tienne réellement debout".

la conquête de la verticalité nous a permis de diriger notre regard vers le haut, mais ce privilège est une adaptation qui tient du prodige, car il s'agit de faire tenir en équilibre les unes sur les autres, une soixantaine d'articulations sur une moyenne verticale de 1,70m en appui sur quelques cm2 seulement.

Les plantes du système ostéarticulaire

C'est surtout...

grâce à la colonne vertébrale et à sa forme en double S, que nous pouvons nous tenir droits et nous pencher. La juxtaposition des vertèbres et des disques intervertébraux permet la souplesse et la flexibilité.

Les plantes du système ostéarticulaire

Notre corps...

est construit autour d'une charpente, une structure solide, le squelette. Articulé de façon à autoriser tous les mouvements, le squelette est lui-même structuré autour du "tronc" qui est la colonne vertébrale d'où partent toutes les branches de notre corps.

Les plantes du système ostéarticulaire

Ce sont les articulations...

qui permettent le déplacement et les mouvements, mais c'est le système musculaire, lui-même contrôlé par le système nerveux, qui  mobilise ces articulations. Chaque ensemble, muscle, squelette et articulation, forment un système de levier qui est adapté à l'exécution d'un mouvement ample ou bien à maintenir une posture.

Parmi les surfaces articulaires, il existe des formes osseuses qui limitent le mouvement d'une articulation et la "cale". Comme le coude calé en arrière par l'olécrane ou le genou calé en avant par la rotule.Parmi les surfaces articulaires, il existe des formes osseuses qui limitent le mouvement d'une articulation et la "cale". Comme le coude calé en arrière par l'olécrane ou le genou calé en avant par la rotule.

Parmi les surfaces articulaires, il existe des formes osseuses qui limitent le mouvement d'une articulation et la "cale". Comme le coude calé en arrière par l'olécrane ou le genou calé en avant par la rotule.

 L'emboitement des surfaces est plus ou moins complet, c'est ce qu'on appelle la congruence et la perte de contact, la luxation.

 L'emboitement des surfaces est plus ou moins complet, c'est ce qu'on appelle la congruence et la perte de contact, la luxation.

Pour améliorer les contacts...  Il existe des formations fibro-cartilagineuses. Les plus connues sont dans les genoux comme les ménisques et dans la colonne vertébrale comme les disques intervertébraux, mais il y en dans d'autres articulations.Pour améliorer les contacts...  Il existe des formations fibro-cartilagineuses. Les plus connues sont dans les genoux comme les ménisques et dans la colonne vertébrale comme les disques intervertébraux, mais il y en dans d'autres articulations.

Pour améliorer les contacts... Il existe des formations fibro-cartilagineuses. Les plus connues sont dans les genoux comme les ménisques et dans la colonne vertébrale comme les disques intervertébraux, mais il y en dans d'autres articulations.

Les plantes du système ostéarticulaire

Le cartilage est d'une composition proche de celle de l'os, mais plus hydraté, plus lisse et plus élastique. Les deux grosses différences, c'est qu'il ne contient pas de calcium et n'est pas vascularisé. Il est nourri par la synovie et par l'os qu'il recouvre, par diffusion. Il recouvre les épiphyses (les extrémités des os). Il permet le contact, le glissement des surfaces et absorbe les chocs.

Les plantes du système ostéarticulaire

Les ligaments, sont constitués de tissus fibreux légèrement flexibles, ils relient les os entre eux et constituent la capsule articulaire. Ils transforment l'articulation en une chambre étanche qui est renforcée là ou les mouvements doivent être empêchés et présente des zones lâches dans le sens des mouvements permis. Ils maintiennent donc la congruence. Il existe à l'intérieur du ligament une innervation et une vascularisation. Ces renforts en faisceaux sont très riches en récepteurs nerveux sensitifs qui perçoivent la vitesse, le mouvement, la position de l'articulation et d'éventuels étirements ou douleurs.

La synoviale est une membrane qui tapisse l'intérieur de la capsule comme la doublure d'un manteau. Elle a un double rôle: 1) lubrifier la surface des cartilages épiphysaires et les séparer comme un film entre deux surfaces de verre. 2) nourrir le cartilage.

Les muscles sont constitués de fibres musculaires au milieu desquelles a lieu la contraction qui se transmet au muscle entier. 

Les tendons sont constitués de tissus fibreux non flexibles. Ils font suite aux tissus fibreux qui entourent les structures musculaires. Ils relient le muscle à l'os, permettant de transmettre la contraction musculaire qui crée le mouvement. Le tendon est entouré d'une gaine qui contient une substance lubrifiante.

À suivre...

 

Lire la suite