Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

la vie du jardin

Nouvelles du jardin...

14 Janvier 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Comme dit dans un précédent article,

J'ai rapporté du sud, quelques arbustes médicinaux.

Ils ont trouvé leur place au jardin, aujourd'hui.

J'ai également planté l'ail blanc dans la parcelle des phytonutriments, variété Therador.

- Un Ciste ladanifère, un Ciste de Montpellier qui ont des propriétés médicinales différentes, deux Lentisque pistachier, une Hélichryse italienne et une Hélichryse stoechas qui elles non plus, n'ont pas les mêmes propriétés médicinales.

La suite en image...

 

Le ciste ladanifère aime les sols secs des maquis méditerranéens, j'espère qu'elle se plaira au jardin...

Le ciste ladanifère aime les sols secs des maquis méditerranéens, j'espère qu'elle se plaira au jardin...

Les feuilles longues, lancéolées, sont d'un vert sombre sur la face supérieure et blanchâtre sur la face inférieure. Recouvertes d'une sécrétion résineuse et parfumée (le labdanum), elles sont collantes au toucher.

Cet exsudat devient rapidement opaque et protège la plante de la déshydratation. Son odeur est puissante, tenace et pénétrante.

Les fleurs généralement blanches mais parfois roses montrent des taches pourpres à la base des pétales.

L'huile essentielle de ciste possède des propriétés à ce point particulières et spécifiques qu'elle présente un intérêt majeur malgré son prix élevé.

Elle a une activité cicatrisante exceptionnelle sur tous types de plaies, y compris celles de l'âme. Elle est la meilleure anti-hémorragique. Enfin, elle est également immuno-modulante et immuno-régulatrice.

Le ciste de Montpellier n'a pas les mêmes propriétés, mais c'est également une belle médicinale.

Le ciste de Montpellier n'a pas les mêmes propriétés, mais c'est également une belle médicinale.

Hélichryse italienne

Hélichryse italienne

C'est également une plante de la sphère cardio-vasculaire avec sa belle action anti-traumatique de tous chocs, cassures, ruptures au niveau osseux, tendineux, articulaire, musculaire, circulatoire mais elle est également souveraine pour agir sur les plus gros chocs affectifs et psycho-émotionnels comme les ruptures, deuil, séparations... par le canal de l'olfactothérapie.

L'hélichryse stoechas n'a pas les mêmes propriétés. Attention de ne pas les confondre!

L'hélichryse stoechas n'a pas les mêmes propriétés. Attention de ne pas les confondre!

Lentisque pistachier.

Lentisque pistachier.

Cet arbuste aime également les garrigues et les maquis.

La floraison a lieu d'avril à juin. Par incision des tiges, une oléo-résine est sécrétée et porte le nom de mastic dont l'emploi médicinal est très varié.

C'est la plus grande huile essentielle de la circulation veineuse et lymphatique tant en tonifiant le retour qu'en décongestionnant la circulation.

Une superbe activité, à la seule condition de supporter une fragrance qui perdure de nombreuses heures. 

Elle a bien mérité sa place dans le jardin!

Ail blanc de Therador

Ail blanc de Therador

Dans un tout autre registre...

L'ail blanc de Therador a trouvé sa place dans la parcelle des phytonutriments.

Il fait partie du Top Ten de la nutrition, à savoir: Des aliments les plus remarquables.

L'ail: un aliment remède!

C'est un trésor de santé

- Riche en minéraux et oligo-éléments dont le silice, le germanium, le chrome, le manganèse...

Et, ici, il est question de chimie verte:

- Plus de 30 composés soufrés dont les sulfures de diallyles, des catéchines, des acides phénols, de la quercétine, de la vitamine B5, de l'inuline...

Promis, demain je vous dit à quoi ça sert.

Lire la suite

Nouvelles du jardin...

7 Janvier 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Voici ma nouvelle "serrure". Bien évidemment, je ne laisse plus d'outil à l'intérieur de la cabane.

Voici ma nouvelle "serrure". Bien évidemment, je ne laisse plus d'outil à l'intérieur de la cabane.

Le jardin a beau être en sommeil, le travail y est toujours d'actualité.

- J'ai bien avancé, aujourd'hui dans le renouvellement de l'encadrement des parcelles et il va me falloir repartir à la coupe de Robinier. J'ai pas mal défriché au fond du jardin, c'est l'entreprise Lafarge qui va être contente, il va me falloir aller un peu plus loin.

- Il me faut planter l'ail dans la parcelle du cardio-vasculaire et je suis un peu en retard. Je ne sais plus à qui j'ai promis la recette du lait d'ail au marché, samedi dernier, si vous vous reconnaissez faites-moi signe.

- Il me faut encore installer les arbustes que j'ai rapporté du midi: Hélichryse italienne, Lentisque pistachier, Hélichryse stoechas, Ciste ladanifère et Ciste de Montpellier.

De quoi m'occuper au cas où...

 

 

Nouvelles du jardin...

Me voilà de retour vers le passé!

J'ai retrouvé les outils des hommes de Cromagnon, à savoir un morceau de bois pour remplacer le burin et une pierre pour remplacer ma massette.

Ces outils-là, on ne risque pas de me les emprunter, je peux même les laisser dehors...

Nouvelles du jardin...
Lire la suite

Des nouvelles du jardin!

17 Décembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

En route pour le jardin...

En route pour le jardin...

En route pour le jardin!

Un petit regard sur la plaine par cette ouverture qui reste d'une ancienne construction. Y a-t-il toujours la "présence" de ceux qui l'ont construite et occupée? Allez savoir...

Cela fait une semaine que je renouvelle les bordures de mes parcelles. Choix des robiniers: branches assez larges à la base, bien droites afin de pouvoir couper plusieurs piquets dans la longueur.

J'ai dû renoncer à faire des bordures en plessis, le robinier n'est pas assez souple pour cet usage. Je n'ai pas voulu employer le saule ni le noisetier, médicinales trop rares près du terrain.

Donc, ce sera toujours le robinier mais seulement pour les piquets et j'utiliserais encore de la ficelle.

Le rendu n'est pas si mal, je suis assez contente!

Des nouvelles du jardin!
Des nouvelles du jardin!
Des nouvelles du jardin!
Lire la suite

Des nouvelles du jardin!

19 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Des nouvelles du jardin!

Après ces jours de pluie,

Après la conférence,

Me voici de retour au jardin.

J'étais passée en coup de vent pour ne pas trop piétiner la terre détrempée. J'ai mis à l'abri verveines et gingembre. Pour le gingembre, je verrais bien ce que cela va donner.

Mes priorités après ce bel été:

- Planter quelques arbustes médicinaux à la Sainte Catherine, car ne dit-on pas que tout prends racine à cette date?

- Repiquer mes plants de vigne médicinale.

- Commencer le plessis pour remplacer les ficelles qui délimitent les emplacements.

- Commencer à flécher le sentier médicinal.

Cela vous semble beaucoup?

Que nenni, juste de quoi occuper l'hiver. Ma première prestation de l'année étant une randonnée botanique à Millery:

Sortie hivernale le samedi 25 janvier à 14 heures, afin de vous prouver que même en hiver, la nature est généreuse.

La suite en images...

 

De beaux robiniers faux acacia. Nos anciens utilisaient les matériaux locaux, ce que je vais faire. C'est Jean Robin qui a rapporté des graines de robinier d'Amérique du Nord et les a semées en 1601 dans le "Jardin du Roi" de la place Dauphine.

De beaux robiniers faux acacia. Nos anciens utilisaient les matériaux locaux, ce que je vais faire. C'est Jean Robin qui a rapporté des graines de robinier d'Amérique du Nord et les a semées en 1601 dans le "Jardin du Roi" de la place Dauphine.

Choisir de belles branches.

Choisir de belles branches.

Les couper à la taille désirée.

Les couper à la taille désirée.

Attention aux épines qui sont en fait des stipules (feuilles à la base du pétiole, ici, transformées en épines). bien les enlever ainsi que le pétiole des feuilles.

Attention aux épines qui sont en fait des stipules (feuilles à la base du pétiole, ici, transformées en épines). bien les enlever ainsi que le pétiole des feuilles.

Ensuite, il n'y a plus qu'à mettre en terre de façon régulière. À suivre...

Ensuite, il n'y a plus qu'à mettre en terre de façon régulière. À suivre...

Lire la suite

Des nouvelles du jardin!

9 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Les verveines odorantes et le gingembre sont bien à l'abri. Deux façons de les protéger du gel, je verrais celle qui est plus efficace.
Les verveines odorantes et le gingembre sont bien à l'abri. Deux façons de les protéger du gel, je verrais celle qui est plus efficace.

Les verveines odorantes et le gingembre sont bien à l'abri. Deux façons de les protéger du gel, je verrais celle qui est plus efficace.

Ça me manquait terriblement...

Quoi? travailler un peu au jardin.

Aujourd'hui, j'ai pris deux heures cet après-midi, sur mes révisions pour préparer le jardin au repos.

J'ai pu tailler, protéger les individus qui craignent le froid, retirer les tuiles de crainte que les noms ne résistent pas au gel, enfoncer les piquets et passer une dernière fois la débroussailleuse entre les allées. Ceci, uniquement dans les parcelles de droite.

J'espère pouvoir en faire autant pour les parcelles de gauche, demain.

L'eschscholtzia a envahi la parcelle des troubles du sommeil et des états dépressifs, du coup, les lavandes sont bien au chaud.
L'eschscholtzia a envahi la parcelle des troubles du sommeil et des états dépressifs, du coup, les lavandes sont bien au chaud.

L'eschscholtzia a envahi la parcelle des troubles du sommeil et des états dépressifs, du coup, les lavandes sont bien au chaud.

La moutarde se croit au printemps!

La moutarde se croit au printemps!

Un chardon-marie pointe déjà le bout de son "nez"...

Un chardon-marie pointe déjà le bout de son "nez"...

Lire la suite

Des nouvelles du jardin!

6 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Les fruits de l'Ashwaganda, une plante adaptogène remarquable.

Les fruits de l'Ashwaganda, une plante adaptogène remarquable.

Le jardin va très bien, merci.

Comme je vous le disais, la météo est clémente avec moi. Elle s'occupe du jardin pendant que je perfectionne la "rencontre sur les plantes du système respiratoire".

Je travaille beaucoup au bureau en ce moment, mais chaque jour,  je vais rendre visite au jardin.

Je vous poste quelques photos...

 

La rose trémière que j'ai déplacée s'est bien adaptée.

La rose trémière que j'ai déplacée s'est bien adaptée.

La tanaisie est de nouveau en fleur.

La tanaisie est de nouveau en fleur.

Petit verbascum et gros verbascum vont bien.
Petit verbascum et gros verbascum vont bien.

Petit verbascum et gros verbascum vont bien.

Paillage moitié paille bio et autre moitié non bio. Cherchez l'erreur...

Paillage moitié paille bio et autre moitié non bio. Cherchez l'erreur...

L'Échinacée n'en peut plus de fleurir. J'en ai fait tout un triangle, Ça promet pour l'an prochain.

L'Échinacée n'en peut plus de fleurir. J'en ai fait tout un triangle, Ça promet pour l'an prochain.

Un beau chardon que je n'ai pas osé arracher. En fait, je n'ose plus rien arracher...Je vais le déterminer.

Un beau chardon que je n'ai pas osé arracher. En fait, je n'ose plus rien arracher...Je vais le déterminer.

La bourrache en folie. J'ai mis quelques pieds en godets, si cela vous intéresse, faites vous connaître.

La bourrache en folie. J'ai mis quelques pieds en godets, si cela vous intéresse, faites vous connaître.

Les artichauts, eux aussi, sont prolifiques.

Les artichauts, eux aussi, sont prolifiques.

Lire la suite

Des nouvelles du jardin!

13 Octobre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Un vrai bouquet de fleurs

Un vrai bouquet de fleurs

Un petit tour rapide au jardin, ce matin pour arroser.

La terre est vraiment sèche, je m'en suis rendu compte lors de la récolte des racines de Consoude, bardane et scrophulaire.

J'en ai profité pour faire le tour des parcelles:

La verveine est en fleurs. Ce sont les feuilles que l'on utilise et qu'il faut récolter avant la floraison, sinon toute l'énergie de la plante est dans les fleurs. J'ai quand même laissé fleurir un plan pour la beauté des fleurs. Les feuilles seront quand même utilisables pour une tisane plaisir.

La verveine est en fleurs. Ce sont les feuilles que l'on utilise et qu'il faut récolter avant la floraison, sinon toute l'énergie de la plante est dans les fleurs. J'ai quand même laissé fleurir un plan pour la beauté des fleurs. Les feuilles seront quand même utilisables pour une tisane plaisir.

La bourrache n'en peut plus de fleurir. Je n'avais pas souvenir d'une telle profusion. En tous cas, les abeilles sont contentes.

La bourrache n'en peut plus de fleurir. Je n'avais pas souvenir d'une telle profusion. En tous cas, les abeilles sont contentes.

Et sur le chemin du retour, j'ai croisé pas mal de chicorées, c'est la saison. La chicorée fait partie des la famille des Asteraceae, un vrai bouquet de fleurs. Ce que l'on prend pour un pétale est une fleur à part entière. Vous pouvez, d'ailleurs, remarquer ses pétales soudées qui sont au nombre de 5.
Et sur le chemin du retour, j'ai croisé pas mal de chicorées, c'est la saison. La chicorée fait partie des la famille des Asteraceae, un vrai bouquet de fleurs. Ce que l'on prend pour un pétale est une fleur à part entière. Vous pouvez, d'ailleurs, remarquer ses pétales soudées qui sont au nombre de 5.

Et sur le chemin du retour, j'ai croisé pas mal de chicorées, c'est la saison. La chicorée fait partie des la famille des Asteraceae, un vrai bouquet de fleurs. Ce que l'on prend pour un pétale est une fleur à part entière. Vous pouvez, d'ailleurs, remarquer ses pétales soudées qui sont au nombre de 5.

Lire la suite

Des nouvelles du jardin!

11 Octobre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Ce ne sont pas des fouilles, mais la belle murette du fond commence à pointer le bout de ses pierres...
Ce ne sont pas des fouilles, mais la belle murette du fond commence à pointer le bout de ses pierres...

Ce ne sont pas des fouilles, mais la belle murette du fond commence à pointer le bout de ses pierres...

Deux journées bien remplies au jardin!

Hier, Christine est venu en renfort avec une envie certaine de "bouger".

"Confies-moi des tâches subalternes", dit-elle, de crainte d'arracher des médicinales...

Je lui ai donc confié la mise à jour de la murette du fond. Ma compagne s'est révélée très efficace comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessus.

Nous avons travaillé chacune dans notre coin, moi dans les parcelles et Christine au fond du jardin. Travail interrompu par des pauses boisson et par le passage de "l'apicultrice du Paradis".

La suite en photos...

Une nouvelle venue, la chicorée, Cichorium intybus, une plante pour le foie. Vous la connaissez tous, comme la plupart des médicinales de chez-nous.

Une nouvelle venue, la chicorée, Cichorium intybus, une plante pour le foie. Vous la connaissez tous, comme la plupart des médicinales de chez-nous.

Hier, j'en ai fini avec la parcelle de l'intestin et du foie. Et aujourd'hui, avec celle de la santé au masculin. Doucement mais sûrement, ça avance.
Hier, j'en ai fini avec la parcelle de l'intestin et du foie. Et aujourd'hui, avec celle de la santé au masculin. Doucement mais sûrement, ça avance.

Hier, j'en ai fini avec la parcelle de l'intestin et du foie. Et aujourd'hui, avec celle de la santé au masculin. Doucement mais sûrement, ça avance.

Lire la suite

Des nouvelles du jardin

8 Octobre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Un p'tit tour au jardin

Pour aujourd'hui, c'est le tour des parcelles, récolte des feuilles et racines, gratouiller les belles que j'ai arrosé hier, redresser un piquet par ci, un piquet par là en attendant des jours plus calmes qui me laisseront du temps pour faire les plessis.

Mais une question me chiffonne de plus en plus: désherber ou ne pas désherber?, pailler ou ne pas pailler?

En effet, les plantes ont des plantes compagnes, elles s'entraident par l'intermédiaire de leurs racines et toutes les jonctions qu'elles ont avec les réseaux mycorhiziens.

Est-ce que je dérange tout cela? 

D'autre part, dans les sauvageonnes qui s'invitent au jardin, je découvre de nouvelles médicinales. Je n'ose plus rien arracher sans avoir fait des recherches préalables. 

Il faut bien se mettre en tête qu'à partir du moment où une plante fabrique des substances, elle est médicinale. Toxique, peut-être, mais active. Toutes les plantes ont un rôle à jouer et de quel droit leur ôter la vie...

Grande question!

La suite de ma visite en photos

Les scrofulaires aussi ont fait des "petits" et là, vraiment, je suis contente. C'est une plante précieuse pour l'ostéo-articulaire, je vous l'ai déjà présentée.

Les scrofulaires aussi ont fait des "petits" et là, vraiment, je suis contente. C'est une plante précieuse pour l'ostéo-articulaire, je vous l'ai déjà présentée.

Une belle récolte de feuilles de consoude et de scrofulaire pour de futurs baumes.

Une belle récolte de feuilles de consoude et de scrofulaire pour de futurs baumes.

Une belle récolte de racines de consoude. J'ai eu du mal, la terre est vraiment sèche.

Une belle récolte de racines de consoude. J'ai eu du mal, la terre est vraiment sèche.

Une belle récolte de racines de scrofulaire noueuse. Regardez bien les racines, elles portent bien leur nom.

Une belle récolte de racines de scrofulaire noueuse. Regardez bien les racines, elles portent bien leur nom.

Dernière récolte de la journée: racines et feuilles de bardane.

Dernière récolte de la journée: racines et feuilles de bardane.

Lire la suite

Des nouvelles du jardin

7 Octobre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Échinacée en fleur

Échinacée en fleur

Un petit tour au jardin aujourd'hui,

- J'ai investi dans la paille afin de me libérer du désherbage et pour avoir un peu plus de temps pour la récolte.

- J'ai réservé tout un triangle pour l'Échinacée dans la parcelle Immunité-fatigue. C'est une belle plante pour  l'immunité et un atelier récolte et préparation, s'impose l'an prochain avant l'hiver.

Erodium cicutarium, Bec-de-grue à feuilles de ciguë, famille des Geraniaceae. S'est invitée au jardin et en nombre... Apparemment, de belles propriétés, à découvrir.

Erodium cicutarium, Bec-de-grue à feuilles de ciguë, famille des Geraniaceae. S'est invitée au jardin et en nombre... Apparemment, de belles propriétés, à découvrir.

La Chélidoine a fait de nombreux "petits". Elle qui aime les murs de pierre et les endroits ombragés, c'est étonnant. Pas tant que ça quand on sait que la route de Gravignon s'appelait autrefois le "chemin des grenouilles" et qu'il y a en haut du jardin le chemin de l'étang...

La Chélidoine a fait de nombreux "petits". Elle qui aime les murs de pierre et les endroits ombragés, c'est étonnant. Pas tant que ça quand on sait que la route de Gravignon s'appelait autrefois le "chemin des grenouilles" et qu'il y a en haut du jardin le chemin de l'étang...

Le fumeterre est de nouveau en fleur, cela annonce bien l'automne si on ne l'avait pas remarqué...

Le fumeterre est de nouveau en fleur, cela annonce bien l'automne si on ne l'avait pas remarqué...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>