Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Et aujourd'hui...

13 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Billets

Et aujourd'hui...

Et aujourd'hui, c'était Gerland!

Toujours le même plaisir de retrouver les copines de l'école, les anciennes élèves, les nouvelles qui sont en pleine révision d'examens de fin de 2ème ou de 3ème année, ce qui me renvoie au stress de l'année dernière...

Comme le temps passe vite!

Des projets, là-bas aussi et s'il faut retenir une date, c'est la fête de la courge qui se passera le samedi 19 octobre, au Parc de la Tête d'Or devant les grandes serres et à laquelle nous participerons. Mais je vous en reparlerais.

Nettoyage des plates bandes, et, un passant m'interpelle: "Vous êtes la dame du jardin botanique de Millery". Un Millerot qui passait par là pendant sa coupure de travail et qui me questionnait sur mon avancée au jardin. Donc, une autre date à retenir: le vendredi 15 novembre à 18:45 à la bibliothèque de Millery où sera traité: "Échange autour des plantes du système respiratoire"

Avant l'hiver, c'est un bon sujet.

Je suis pas mal bousculée, en ce moment, créer une entreprise est une sacrée aventure...

Rendez-vous avec l'assurance, formation à la Chambre des Métiers, la mairie, la bibliothèque, la Maison des Jeunes, l'Office du Tourisme des Monts du Lyonnais, autant d'hameçons lancés qui ont tous "mordus"...

Les projets?

- Création de sentiers botaniques en partenariat avec la MEJC et le village.

- Création d'un circuit botanique temporaire sur le platane avenue Saint-Jean.

- "Échanges autour des plantes médicinales" à la bibliothèque plusieurs fois dans l'année.

- Nommer les plantes sauvages des rues du village, parcours éphémère.

- Et demain, je suis en "conseils" toute la journée à Villard-de-Lans.

C'est pas mal, non?

Vous saurez tout dans le prochain Millery-Mag. 

Lire la suite

Pour moi, hier...

13 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Repérage

Circuit repérage du jeudi 12 septembre 2019: 1,200km et 263 mètres de D+.

Circuit repérage du jeudi 12 septembre 2019: 1,200km et 263 mètres de D+.

Pour moi, hier c'était repérage...

J'ai arrosé le jardin de bonne heure et de bonne humeur et je suis partie en repérage sur les sentiers de Millery.

C'est fou comme les plantes sont belles, le matin, après une nuit fraîche et la rosée. Verbascum thapsus (le bouillon blanc) est d'une beauté sans égale avec ses grandes feuilles grises, veloutées, bien calé contre celles de la Consoude.

Ce n'est pas vraiment sa place puisque c'est une plante du système respiratoire et qu'il est allé "se nicher" en ostéo-articulaire. Mais, je n'ai encore jamais vu un Verbascum de cette taille et l'an prochain, car c'est une plante bisannuelle, il va être magnifique.

Donc, j'ai fait du repérage sur l'état des sentiers de Millery en prévision de mon projet en commun avec la MEJC de création de sentiers botaniques.

Je suis partie du chemin de la Crouze, tourné à droite par le chemin de la Sauvagère, à gauche, à droite pour passer devant les ruches d'Isabelle, monté les 3 ou 4 marches pour atteindre le sentier de madame Favier, descendu par le Paradis (qui en fait, s'appelle Taille meule), longé les pommiers de Michel Descôtes, et arrivé en vue de "mon jardin". C'est toujours une réelle émotion lorsque je le vois, au loin, avec cette impression qu'il m'attend.

Une fois l'arrosage terminé, j'ai emprunté le parcours de santé en face de mon jardin. Arrivée à la gare, j'ai tourné à droite pour rejoindre un sentier que l'on devine à peine et qui rejoint le Poizat. Tout cela dans un silence quasi religieux, si ce n'est le bruit de la nature, loin de tout bavardages.

Ensuite, j'ai emprunté le chemin Borgne jusqu'au chemin du Coutois, descendu par Flignon, mangé deux pêches sur mon terrain, remonté par Côte Rouge, descendu par le Paradis, remonté par l'Amélie, descendu par le Rivat et remonté par le stade.

Et bien, cela ne fait pas grand chose en dénivelé, ni en km: 12,200km et 263 mètres de D+. Mais c'est parfait lorsque l'on a pas beaucoup de temps, comme moi en ce moment.

Je vous joint la carte, si le coeur vous en dit...

Lire la suite

Chouette!

12 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La phrase du jour

Chouette!

Chouette!

La phrase du jour!

"Le bonheur n'existe que maintenant. Être déprimé nécessite que vous ne soyez pas là, pas dans ce maintenant".

Lire la suite

Un arbuste à avoir...

12 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Argousier femelle

Argousier femelle

Un arbuste à avoir absolument dans notre jardin.

Le fameux Hippophae rhamnoïdes, de la famille des Elaeagnaceae

L'Argousier

On l'appelle aussi Saule épineux, Epine luisante, Epine marrante, Bourdaine marine, etc.

L'origine de son nom "Hippophae" vient du grec "Hippos" qui signifie cheval et de "phaôs/phein" qui signifie reluire. Les grecs utilisaient les baies d'argousier pour lustrer la robe de leurs chevaux...

 

 

Feuilles

Feuilles

Un peu de botanique appliquée

- C'est un arbuste de 3 à 4 mètres de haut dont l'aire de répartition est très large. Il tolère les grands écarts de température et résiste à la sécheresse, donc une plante pour nous. En France, on le trouve dans les Alpes du sud et dans le nord, j'en ai vu à Bray-Dunes à la frontière Belge sur le sentier du littoral. Son écorce est grisâtre et squameuse. C'est une plante dioïque (du grec ancien di, deux et oikia, maison, habitat) cela veut dire qu'il existe des pieds mâles et des pieds femelle comme l'ortie, le laurier noble et bien d'autres encore.

- Les rameaux sont porteurs d'épines redoutables et de feuilles alternes (disposées sur l'axe de la tige de façon isolées) et caduques (tombent en hiver).

- Les feuilles sont lancéolées (en forme de lance), argentées en dessous, présentant une seule nervure. Le pétiole est très court (partie qui relie le limbe à la tige).

- Les fleurs mâles forment des bouquets axillaires, les fleurs femelles, des grappes raccourcies.

- Les fruits sont de forme ovoïde. Ils sont globuleux, jaunes ou oranges à maturité et mesurent de 6 à 8mm de diamètre. Chaque fruit ne contient qu'une seule graine.

Fleurs femelles

Fleurs femelles

En médecine traditionnelle chinoise, japonaise, tibétaine, ayurvédique, on emploie l'argousier comme tonique et pour soigner de nombreuses affections de la peau et des muqueuses. Pratiquement toutes les parties de la plante sont utilisées: fruits, graines, feuilles et écorce. Les graines et les fruits sont le plus souvent utilisés.

Il est: Tonifiant, stimulant, anti-asthénique, anti-infectieux, reminéralisant, antioxydant, antidépresseur.

On peut le trouver pour la voie interne: en gélules, en comprimés, sirops, jus, huile.

Pour la voie externe: crème à base d'huile.

Ce qu'il faut retenir de l'argousier?

C'est un tonique général bien adapté pour traiter les états de carence et de fatigue en particulier ceux liés aux changements de saisons.

Fruits

Fruits

Culture

L'argousier ne prospère qu'à la pleine lumière. Cet arbuste est rustique et accepte les climats les plus rudes et les sols pauvres.

Pour l'introduire au jardin, il suffit d'arracher , dans ses stations naturelles, de jeunes rejets avec une portion de souche, qui conservés dans un peu de terre reprendront sans peine. Il faudra veiller à déterrer des pieds mâles et des pieds femelles pour la fécondation. Arroser au besoin, pour faciliter la reprise et pendant le jeune âge, tenir le sol meuble et exempt d'herbes autour du pied.

L'argousier fait de nombreux rejets et fera une bonne haie protectrice du vent.

 

Lire la suite

Dispensez-vous de mutuelle...

12 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Et si c'était vrai?

Dispensez-vous de mutuelle...

En face, êtes-vous bien remboursé?

En 2016, alors que les Français ont versé 40,7 milliards d'euros,de cotisations (taxes incluses), ils ont perçu 28,6 milliards de remboursements. Autrement dit, sur 100 euros cotisés, 70 sont reversés aux assurés (Source Drees, les contrats individuels). Un rapport peu flatteur qui s'explique par les taxes que les organismes (mutuelles, compagnies d' assurance, groupes de prévoyance) répercutent dans les tarifs (1), ainsi que leurs frais de fonctionnement élevés (20% en moyenne).

En creusant les statistiques, on constate qu'aucune strate de la population, des plus pauvres aux plus riches, des plus jeunes aux plus âgés, ne passe la barre des 1000 euros remboursés par an par sa mutuelle!

Chez les retraités, les remboursements des complémentaires tournent autour de 700 à 900 euros en moyenne par an. À mettre en balance avec les cotisations précitées.

(1)13,27% de taxe dite de solidarité additionnelle. 

Dispensez-vous de mutuelle...

Pourtant, rien n'y fait:

95% des Français détiennent une complémentaire santé. Un produit de masse, donc.

Qui a fait ses comptes?

En réalité avant toute considération financière, la mutuelle est une affaire de psychologie. "Même si elle est facultative, une complémentaire santé est aujourd'hui indispensable si on veut être mieux remboursé."

Dans ce message affiché sur son site, Groupama, comme tant d'autres assureurs utilise le mot clé "indispensable".

Le discours est bien rôdé: chambres particulières à l'hôpital, dépassements d'honoraires, médecine douce, certains vaccins... Tout serait couvert. Sans parler de la prime à la naissance du petit dernier, du mois de cotisation offert la 1ère année ou des remboursements majorés pour votre fidélité au contrat au bout de 2 à 3 ans.

Dispensez-vous de mutuelle...

Difficile de résister au matraquage publicitaire.

Vous voilà rassurés "En cas de gros problème, quand on connait le prix de certains médicaments, examens ou journées à l'hôpital, il est tellement important d'avoir une mutuelle."

Réponse entendue ici ou là, pourtant fausse.

À suivre...

Lire la suite

Chouette!

10 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La phrase du jour

Chouette!

Chouette!

La phrase du jour!

"Une pensée est inoffensive jusqu'à ce que nous la croyions. Ce ne sont pas nos pensées mais l'attachement à nos pensées qui engendre la souffrance."

Lire la suite

Dispensez-vous de mutuelle...

10 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Et si c'était vrai?

Dispensez-vous de mutuelle...

Dispensez-vous de mutuelle...

Un article paru en décembre 2018 dans "Mieux vivre votre argent" N°439.

Une autre pépite découverte dans la salle d'attente de "mon" dentiste.

"Avis aux retraités, fonctionnaires, travailleurs indépendants, chômeurs: sans renoncer aux soins, vous réaliserez de belles économies en étant votre propre assureur. 

Voici pourquoi et comment vous y prendre.

Une enquête de Frédéric Giquel.

Dispensez-vous de mutuelle...

Les chiffres sont têtus.

Sauf de manière ponctuelle, la complémentaire santé, dite mutuelle par abus de langage, est un mauvais plan financier: vous allez payer beaucoup plus en cotisations que vous ne percevrez de remboursements.

Cet état de fait est le lot de tous ceux qui doivent financer à 100% cette assurance.

Au 1er chef, les retraités, mais aussi les fonctionnaires, les chômeurs et les travailleurs indépendants, même si ces derniers peuvent déduire leurs écot du revenu imposable.

Un point sur les tarifs, d'abord.

Selon la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), (chiffres 2016), toutes couvertures confondues, un ménage d'actifs paie en moyenne 811€ par an et un ménage retraité, 1334€. Méfions-nous des moyennes.

Car une couverture "milieu de gamme", devis à l'appui, il en coûte plutôt 600€ par an pour un célibataire de 30 ans et 2000€ pour un couple de 45 ans avec 2 enfants.

 

Dispensez-vous de mutuelle...

D'après une étude du comparateur MeilleurAssurance:

Pour un contrat aux garanties renforcées, un couple de séniors (60 ans) laissera 2525€ par an. "Avec une pension moyenne de de l'ordre de 1380€ brut par mois, les retraités peuvent s'asseoir sur 2 mois de revenus pour s'assurer correctement," note Christophe Triquet, Président du comparateur.

On comprend mieux pourquoi, toujours selon la Drees, la complémentaire santé pèse 5,6% du revenus disponible des retraités, jusqu'à 10,8% pour les plus modestes.

Problème:

Ces tarifs augmenteront encore dans les années à venir. En cause, notamment la mise en place progressive du zéro reste à charge sur les lunettes, les prothèses dentaires et auditives pour des paniers de soins d'entrée de gamme.

Aux dires du comparateur Santiane, qui a travaillé sur un échantillon de 100 000 assurés, d'ici à 2021, "un couple de séniors verra le tarif de sa mutuelle augmenter de près de 200€ par an".

À suivre...

 

Lire la suite

Un arbuste à avoir...

10 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Botanique

Un arbuste à avoir...

Un arbuste à avoir absolument dans votre jardin.

Lequel?

L'Argousier (Hippophae ramnoïdes) de la famille des Elaeagnaceae.

Excusez du peu, un nom à coucher dehors avec un billet de logement.

Les fruits de l'Argousier,

Seule partie de la plante utilisée de nos jours, doivent être récoltés à maturité, vers la fin de l'été ou le début de l'automne, raison pour laquelle j'étais en récolte au Col de la Chaudière jeudi dernier.

Ces fruits sont d'une richesse exceptionnelle en vitamine C: 0,9% du poids frais.

On sait quelle place tient aujourd'hui la vitamine C dans la thérapeutique anti-infectieuse et spécialement antigrippale: les fruits de l'Argousier, où ce principe se trouve à l'état naturel, donc particulièrement assimilable par l'organisme, devraient être largement utilisés dans les régions où ils abondent.

Or, ils sont fort peu connus en France et ce sont des laboratoires suisses qui délèguent des récolteurs dans nos Alpes. 

Qu'à cela ne tienne, je vais vous apprendre à le reconnaitre et à le cultiver dans votre jardin!

À suivre...

 

Lire la suite

Chouette!

7 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La phrase du jour

Chouette!

Chouette!

La phrase du jour!

"Nous craignons uniquement ce que nous n'avons pas compris"

Lire la suite

Tu verras maman, tu seras bien...

7 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Lire

2ème pépite que j'ai trouvée dans la salle d'attente de "mon" dentiste

2ème pépite que j'ai trouvée dans la salle d'attente de "mon" dentiste

Tu verras maman, tu seras bien...

Une pépite je vous dis!

Je ne peux retranscrire l'article que j'ai lu dans la salle d'attente sans l'accord de l'auteur, mais je vous conseille vraiment de lire le livre.

Ça fait un peu froid dans le dos...

Je vous offre juste le résumé:

Pour la 1ère fois le directeur d'un EHPAD témoigne:

pendant près de 3 ans, Jean Arcelin a dirigé un EHPAD dans le sud de la France, avant de renoncer, épuisé par un trop-plein d'émotions et révolté par la faiblesse des moyens mis à sa disposition. 

Il a côtoyé le pire mais aussi le beau: l'existence de vieilles personnes isolées, le plus souvent sans visites, qui s'accrochent à la vie, se réconfortent, reconstituent des parcelles de bonheur.

Des femmes et des hommes qui l’ont ému aux larmes, l’ont fait rire aussi, et dont il raconte avec tendresse le quotidien.

En refermant ce livre, on pensera longtemps à cette vieille dame apeurée, atteinte de la maladie d’Alzheimer, qui vit une histoire d’amour magnifique avec un homme handicapé ; un homme qui lui dit pour la rassurer : « Je serai ta tête, tu seras mes jambes ! » 

On s’insurgera surtout contre ces entreprises qui, par souci d’économie, laissent « nos vieux » trop souvent seuls, livrés à eux-mêmes faute de personnel, humiliés par le manque de soins et d’attention. « Comme si la société tout entière, affirme Jean Arcelin, voulait les enterrer vivants… »

Un récit tendre et glaçant. 

En 2018, 1,4 million de Français étaient en situation de dépendance. Nous serons 5 millions en 2060.

En fin d’ouvrage, des conseils pour choisir un EHPAD et des solutions concrètes pour relever l’un des plus grands défis de nos sociétés vieillissantes.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>