Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Articles avec #fiches de plantes tag

Dans la série "Les plantes du jardin"

27 Avril 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"
Plante entière

Plante entière

Joli coquelicot mesdames,

Joli coquelicot messieurs...
Papaver rhoeas pour le beau monde!

De la famille des Papaveraceae. 

On l'appelle aussi, en fonction des régions ou des pays: pavot des moissons, chaudière d'enfer, gravesolle, pavot-coq et chez les anglais: red poppy, corn poppy, etc.

L'origine du nom coquelicot serait une forme de cocorico en comparaison avec la crête rouge de l'oiseau et rhoeas viendrait du grec "qui coule", allusion aux fleurs qui s'effeuillent très vite.

 

Feuille poilue, pennatiséquée: limbe penné et divisé en segments séparés qui atteignent presque la nervure médiane.

Feuille poilue, pennatiséquée: limbe penné et divisé en segments séparés qui atteignent presque la nervure médiane.

Les boutons floraux pendent... Puis se redressent avant leur épanouissement.
Les boutons floraux pendent... Puis se redressent avant leur épanouissement.

Les boutons floraux pendent... Puis se redressent avant leur épanouissement.

Un peu de botanique appliquée:

Le coquelicot est répandu dans le monde entier et aime particulièrement, les cultures, les décombres, les prairies et être au milieu des plantes à moissons.

 

- C'est une plante herbacée très commune, annuelle, qui avait disparu de nos prairies, on se demande bien pourquoi... Bref! la voilà de retour pour notre plus grand plaisir, celui des yeux, tout d'abord.

- Les feuilles sont poilues, pennatiséquées (limbe penné et divisé en segments séparés qui atteignent presque la nervure médiane).

- Les boutons floraux pendent puis se redressent avant leur épanouissement.

- Les fleurs dialypétales (libres) portent 4 pétales rouges et veloutés au toucher, avec souvent une tache noire à la base. Les pétales sont protégés par un calice caduc (qui tombe) en forme de petit bonnet. Les étamines sont nombreuses.

- Le fruit est une capsule ovoïde, arrondie à la base et portant environ 8 à 10 rayons stigmatiques.

Ce sont les pétales qui nous intéressent, elles ont une saveur légèrement amère et un peu mucilagineuse.

La récolte est agréable à faire...

 

4 pétales veloutés avec une tache noire à la base.

4 pétales veloutés avec une tache noire à la base.

Tache noire

Tache noire

La récolte est agréable...

La récolte est agréable...

On l'utilisera comme antitussif, émollient (adoucissant), sédatif léger et antispasmodique.

On pourra le préparer en:

- infusé, sirop simple ou composé.

Ce qu'il faut retenir de notre coquelicot:

- C'est une plante qui fait partie des "espèces pectorales".

- On ne lui connait pas de contre-indication à ce jour.

Capsule avant maturité, ensuite c'est "portes ouvertes"...
Capsule avant maturité, ensuite c'est "portes ouvertes"...

Capsule avant maturité, ensuite c'est "portes ouvertes"...

Mais surtout, il est important de se rappeler:

Que ce blog n'est pas une incitation à l'automédication. Il est juste un éveil au monde des plantes et un partage de savoir.

En cas de problème, il est indispensable de consulter un médecin.

Les plantes ne sont pas des produits anodins, telle plante vous conviendra mais ne conviendra pas à votre voisin.

Il est important de demander conseil à des professionnels.

 

 

 

Lire la suite

L'ail suite...

18 Janvier 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

L'ail suite...

Mais tout d'abord...

L'ail a surtout un usage alimentaire,

Et comme notre alimentation doit être notre première pharmacie, 

Voici quelques recettes de cuisine, en image.

 

 

On commence par le petit-déjeuner avec cette recette: Le soir, hacher 2 gousses avec quelques branches de persil et ajouter quelques gouttes d'huile d'olive. Le lendemain matin, en faire une tartine pour le petit déjeuner. De quoi vous mettre en forme pour la journée!

On commence par le petit-déjeuner avec cette recette: Le soir, hacher 2 gousses avec quelques branches de persil et ajouter quelques gouttes d'huile d'olive. Le lendemain matin, en faire une tartine pour le petit déjeuner. De quoi vous mettre en forme pour la journée!

L'aillée était une soupe très populaire. On la préparait en pilant ensemble de l'ail, des noix et du pain, et en trempant le tout avec du bouillon. Cette soupe peut figurer au régime des hypertendus. Elle est également très salutaire, l'hiver, en temps de bronchites et de grippes.

L'aillée était une soupe très populaire. On la préparait en pilant ensemble de l'ail, des noix et du pain, et en trempant le tout avec du bouillon. Cette soupe peut figurer au régime des hypertendus. Elle est également très salutaire, l'hiver, en temps de bronchites et de grippes.

Aïgo-boulido

Aïgo-boulido

Aïgo-Boulido à ma façon 

Ingrédients pour 6 personnes:

- 2 litres d'eau, 4 à 5 cuillères à soupe de bonne huile d'olive, 1 tête d'ail moyenne bien pilée, bouquet garni, 1 clou de girofle, une branche de sauge, sel et poivre.

- Faire fondre doucement l'ail dans l'huile sans le faire roussir.

- Ajouter les autres ingrédients avec l'eau à frémissement.

- Laisser bouillir (petits bouillons) 10 minutes et servir sur des tranches de pain grillé ou sur des croûtons.

Miel et ail

Miel et ail

Bien évidemment, 

Il existe une multitude d'autres recettes tant culinaires que médicinales.

Le sirop d'ail, le lait d'ail, la moutarde du diable, l'ail confit, l'ail macéré dans du miel, etc.

Toutes bénéfiques pour la santé si l'on sait respecter les doses.

À suivre...

Lire la suite

L'ail, suite...

17 Janvier 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Ail blanc Thérador

Ail blanc Thérador

L'ail suite...

Les parties à utiliser sont les bulbes frais.

Intact, il n'a pas d'odeur, coupé, il dégage une odeur alliacée typique et pénétrante. La saveur est piquante et brûlante.

L'ail contient des sels minéraux, des protéines, et comme je vous le disais dans un article précédent, des flavonoïdes (quercétine), des polysaccharides homogènes des végétaux supérieurs (fructanes), des oligosides (saccharoses), des oses (glucose, fructose), des saponosides, des composés volatils soufrés, des minéraux. 

Ne vous inquiétez pas, nous ferons un peu de chimie verte pour comprendre tout ces constituants.

Ses propriétés sont nombreuses:

Par voie interne: 

Anti-bactérien, antifongique, insecticide, hypotenseur, hypolipémiant (cholestérol et triglycérides), anti-athéromateux, augmente l'activité fibrinolytique, anti-agrégant plaquettaire, diminue les risques d'infarctus, immunostimulant, diminuerait les risques de tumeurs malignes, carminatif (élimine les gaz), apéritif, antihelminthique (contre les vers), stimule l'activité thyroïdienne, antioxydant, hépatoprotecteur.

Voie externe:

Nécrosant.

C'est tout?

C'est déjà pas mal, non? pour une petite gousse...

À suivre...

 

Lire la suite

L'ail, un aliment remède!

16 Janvier 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Ail cultivé, Allium sativa, famille des Alliaceae

Ail cultivé, Allium sativa, famille des Alliaceae

L'ail, un trésor pour la santé!

On l'appelle aussi, selon les régions: Ail commun,Chapon, Perdrix, Thériaque des pauvres, etc. son nom viendrait d'un mot celte "alt" qui signifie: brûlant.

 

L'ail, un aliment remède!

Un peu de botanique:

C'est une plante herbacée qui peut atteindre 1 mètre de haut, vivace par son bulbe. Probablement originaire des steppes d'Asie Centrale. Aujourd'hui, connu seulement sous sa forme cultivée.

- Le Bulbe est formé d'un grand nombre de petits bulbes ou caïeux et l'ensemble est enveloppé dans une tunique membraneuse blanche, verdâtre, rosée ou violette.

- La tige est cylindrique, feuillée jusqu'au milieu, contournée avant la floraison.

- Les feuilles sont alternes, gris vert, à limbe plat, linéaire et élargi. Leurs gaines, entourent la tige jusqu'au milieu.

- La hampe florale est cylindrique et pleine. Elle porte une paire de feuilles et une bractée membraneuse ou spathe à pointe très longue qui protège l'inflorescence.

L'ail, un aliment remède!L'ail, un aliment remède!

- L'inflorescence en ombelle pauciflore (portant un petit nombre de fleurs), de 4 à 5 cm de diamètre, composée de quelques fleurs et de bulbilles de 1cm environ.

- Les fleurs sont formées de 6 tépales (lorsque le calice et la corolle sont d'une seule pièce et de la même couleur comme les tulipes par ex.). Les tépales sont blanc-rodé ou verdâtres. Les fleurs sont généralement stériles.

- Les fruits: pas de fruits ni de graines. 

Germidour, violet.

Germidour, violet.

Comme Pierre Lieutaghi l'écrit si bien,

"L'ail est un condiment apprécié de tous ceux qui ne craignent pas d'indisposer les narines sensibles"

L'ail tient une place très importante parmi nos remèdes végétaux. On l'a utilisé dans une foule de maux, dont la peste n'est pas le moindre, et les paysans en faisaient un grand usage attesté par le nom de "thériaque* des pauvres", donné autrefois à la plante. Les laboratoires lui ont rendu justice en l'expérimentant avec succès, tout spécialement comme stimulant, antiseptique, bactéricide, hypotenseur, expectorant, fébrifuge, vermifuge.

En externe c'est un bon corricide.

On doit l'employer cru.

L'ail est riche en phosphore, magnésium, manganèse, fer, cuivre, iode. Son soufre organique le recommande à tous ceux chez qui une faiblesse chronique rhinopharyngée traduit une carence en ce métalloïde.

*La thériaque, médicament presque mythique, était composé d'une foule de drogues végétales, animales et minérales. Inventée, selon la légende, par Mithridate*, on l'employait tant comme préservatif ou antidote des poisons que comme panacée dans les maux les plus divers. On en connait de nombreuses formules. Au XIXème siècle, en France, la pharmacie préparait encore une thériaque à soixante constituants...

*Mithridate: nom porté par plusieurs rois de divers états d'Asie. Mithridate VII, fut le plus célèbre de tous. C'était l'un des plus terribles ennemis des Romains. Craignant pour sa vie, il se retira plusieurs années dans la solitude, se livrant à la chasse ou à l'étude, et acquit, avec une force et une adresse extraordinaires, une connaissance approfondie des poisons et de leurs antidotes. 

À suivre...

Lire la suite

Dans la série "Les plantes du jardin"

20 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Mise à jour de la fiche sur la Bourrache pour tous, mais surtout pour celles et ceux qui ont récupéré des plants.

Dans la série "Les plantes du jardin"

Continuons notre petit tour avec:

Dame Bourrache

Borago officinalis de la famille des boraginaceae comme la consoude, la vipérine, la pulmonaire, etc.

On l'appelle aussi: Bourrette, langue de boeuf, herbe à la suée, etc. Sympathique, non?

Certains d'entre-vous la connaissent et prennent son huile en gélules pour la peau. mais la réduire à cet emploi serait bien dommage! Elles à d'autres propriétés.

 

Plante entière

Plante entière

Un peu de botanique:

La bourrache est une plante formidable pour faire de la description...

- C'est une très belle plante annuelle de 15 à 60 cm de haut, hérissée de poils rudes. Elle se plait sur les terres riches en azote comme les décombres, le bord des chemins et la proximité des potagers. C'est une très bonne plante mellifère.

- Ses feuilles alternes, sont simples, elliptiques (élargie dans sa partie centrale, les 2 extrémités sont effilées), oblongue (ovale), sessiles (sans pétiole) ou pétiolées selon leur point d'insertion. Le limbe est couvert de poils et à des bords ondulés.

- Les fleurs, magnifiques, sont bleues, gamopétales (base des pétales soudées) de type 5 (5 pétales), groupées en une crosse inclinée que l'on appelle cyme scorpioïde (chez toutes les Boraginaceae), la corolle est rotacée (les pétales sont étalées en forme de roue, seule la base est soudée). Les 5 sépales sont velus et les 5 étamines sont conniventes, noires, à filet appendiculé, en forme de corne. Ouf! On n'y est arrivé. Suivez bien sur la photo...

- Les fruits sont des tétrakènes (4 akènes) indéhiscents (qui ne s'ouvrent pas naturellement), souvent rugueux, contenant de très petites graines noires et ridées.

fleur à corolle rotacée et à étamines conniventes

fleur à corolle rotacée et à étamines conniventes

Inflorescence en cyme scorpioïde

Inflorescence en cyme scorpioïde

Rosette de feuilles basales. Celle de mon jardin. Elle essaime à qui mieux mieux...

Rosette de feuilles basales. Celle de mon jardin. Elle essaime à qui mieux mieux...

Elle serait arrivée par les Maures et les Croisés en Europe.

Elle a été utilisée au Moyen-Âge comme dépurative, dans les faiblesses du coeur, les inflammations oculaires...

On utilise les sommités fleuries (fleurs et feuilles). Je vous parlerais de l'huile lorsque nous ferons le tour de la parcelle sur les huiles...

Elle est, entre autres, diurétique, sudorifique (herbe à la suée),fébrifuge, antitussive, adoucissante, par voie interne.

Par voie externe, elle est cicatrisante, anti-inflammatoire, adoucissante, etc.

Les fruits sont des tétrakènes

Les fruits sont des tétrakènes

Comment l'utiliser?

Par voie interne:

En infusé: 30 grammes par litre à infuser 10 minutes, une tasse deux fois par jour, ne pas oublier de filtrer. Pour la grippe et toutes les affections fébriles. On peut l'associer aux fleurs de camomille romaine.

Une autre tisane recommandée en cas de rhume ou d'affections fébriles:

Mélanger 20 grammes de sommités fleuries de bourrache, 30 grammes de fleurs de sureau noir, 30 grammes de thym vulgaire, 10 grammes de fleurs de lavande et quelques clous de girofle.

Mettre une cuillère à soupe du mélange pour 1 bol d'eau froide et porter à frémissement. Laisser prendre un bouillon, couvrir et, hors du feu, laisser infuser 10 minutes. Filtrer et boire 2 à 3 fois par jour. 

- Elle n'a pas de contre indications connues

- À éviter sur de longues périodes, un de ses constituants étant hépatotoxique (alcaloïdes pyrrolizidiniques). Surtout bien l'utiliser en mélange.

Ce qu'il faut retenir, en plus, de la bourrache?

- Elle peut entrer dans un mélange dépuratif pour la peau,

- Les jeunes feuilles se font cuire comme les épinards ou en potage et les fleurs peuvent décorer une salade sauvage ou plus conventionnelle.

Salade sauvage, on reconnait les feuilles de plantain, les inflorescences de sureau, les feuilles de trèfle, de pimprenelle, les fleurs de genêt et de bourrache.

Salade sauvage, on reconnait les feuilles de plantain, les inflorescences de sureau, les feuilles de trèfle, de pimprenelle, les fleurs de genêt et de bourrache.

Lire la suite

Dans la série "Les plantes du jardin"

8 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"

Melissa officinalis,

La Mélisse.

Famille des Lamiaceae comma la lavande

On l'appelle aussi: Mélisse citronnelle, thé de France, piment des abeilles, etc.

Son nom lui vient du Grec "Melissophullon" qui signifie "feuille à abeilles" et rappelle que son nectar est avidement recherché par les abeilles. Mélissa est le nom Grec de l'abeille.

Un peu de botanique en images

 

C'est une plante herbacée vivace, se présentant en touffes robustes, de 80 cm de haut. Elle est cultivée dans toutes les parties tempérées du monde. Elle aime les lieux frais et ombragés. Elle est superbe, au jardin, en ce moment car elle apprécie la pluie et cette fraîcheur. Elle dégage une odeur citronnée pénétrante.

C'est une plante herbacée vivace, se présentant en touffes robustes, de 80 cm de haut. Elle est cultivée dans toutes les parties tempérées du monde. Elle aime les lieux frais et ombragés. Elle est superbe, au jardin, en ce moment car elle apprécie la pluie et cette fraîcheur. Elle dégage une odeur citronnée pénétrante.

La tige est quadrangulaire comme toutes les Lamiaceae, très rameuse et dressée.

La tige est quadrangulaire comme toutes les Lamiaceae, très rameuse et dressée.

Les feuilles sont entières, grandes, pétiolées, opposées décussées (opposées dans un sens puis dans l'autre), ovales, crénelées dentées, leur face supérieure est vert vif et l'inférieure plus claire avec une nervation réticulée proéminente qui leur donne une apparence "gaufrée".

Les feuilles sont entières, grandes, pétiolées, opposées décussées (opposées dans un sens puis dans l'autre), ovales, crénelées dentées, leur face supérieure est vert vif et l'inférieure plus claire avec une nervation réticulée proéminente qui leur donne une apparence "gaufrée".

L'inflorescence est un épi de faux verticille unilatéral à l'aisselle des feuilles.

L'inflorescence est un épi de faux verticille unilatéral à l'aisselle des feuilles.

La fleur est à corolle zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère (5 pétales), gamopétale (pétales soudées), bilabiée (2 lèvres), blanchâtre ou rosée, avec un calice pubescent (poilu) à 2 lèvres. Ah botanique quand tu nous tient...

La fleur est à corolle zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère (5 pétales), gamopétale (pétales soudées), bilabiée (2 lèvres), blanchâtre ou rosée, avec un calice pubescent (poilu) à 2 lèvres. Ah botanique quand tu nous tient...

Les fruits (graines) sont des tétrakènes bruns.

Les fruits (graines) sont des tétrakènes bruns.

Les premières utilisations remontent à l'Antiquité.

- Elle était utilisée pour attirer les abeilles grâce a ses propriétés mellifères. 

- Les médecins grecs l'utilisaient contre les troubles nerveux, tandis que les médecins arabes vantaient ses vertus antispasmodiques.

- Avicène, célèbre philosophe et médecin persan lui attribuait la vertu de rendre le coeur joyeux et décrivait la plante comme tonique cardiaque.

- Elle a été introduite en France vers la fin du Moyen-Age.

- En1978, des chercheurs allemands ont découvert les propriétés antivirales de la plante. Dans les années 90, des études cliniques ont été réalisées sur l'effet de la mélisse sur le virus de l'herpès.

Dans la série "Les plantes du jardin"

La partie utilisée est la feuille.

Ses propriétés sont nombreuses:

Sédatif du système nerveux, sédatif cardiaque (hypotenseur et bradycardisant), antispasmodique, équilibrant du système nerveux sympathique et parasympathique, anti bactérien, antiviral, antifongique, anti-inflammatoire, régulateur thyroïdien, immunostimulant, antioxydant...

On l'utilisera

- Par voie interne: en infusé, en teinture mère, en extrait fluide, etc.

- Par voie externe: en huile essentielle pure ou diluée, en crème, en infusé, etc.

Lire la suite

Dans la série "Les plantes du jardin"

7 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"

Et c'est au tour de la lavande de se présenter.

J'en ai plusieurs au jardin pour bien montrer leurs différences, parce qu'elles n'ont pas la même composition et donc, les mêmes indications.

Et oui, avec les plantes c'est parfois compliqué...

- Lavande vraie ou lavande officinale, Lavandula angustifolia, 

- Lavande Aspic, Lavandula latifolia spica,

- Lavandin super, Lavandula X burnatii clone super,

- Lavande papillon ou lavande des Maures, Lavandula stoechas. 

Et pour les déterminer, c'est pas "coton"...

Mais bon, on y arrive...

 

Sous arbrisseau vivace qui peut atteindre 80 cm de haut, à rameaux dressés et non ramifiés. Abondante sur les coteaux calcaires des montagnes du midi, entre 400 et 1500 mètres d'altitude.

Sous arbrisseau vivace qui peut atteindre 80 cm de haut, à rameaux dressés et non ramifiés. Abondante sur les coteaux calcaires des montagnes du midi, entre 400 et 1500 mètres d'altitude.

Donc, ici, il est question de:

Lavandula angustifolia ou Lavandula officinalis.

On l'appelle aussi: lavande vraie, lavande des Alpes, lavande fine, Garde robe, etc.

Son nom lui vient du latin "lavare" qui signifie "laver" et évoque l'emploi de la plante pour parfumer le bain et son utilisation par les lavandières.

Un peu de botanique en images.

La tige est simple, quadrangulaire comme chez toutes les Lamiaceae.

La tige est simple, quadrangulaire comme chez toutes les Lamiaceae.

Les feuilles sont entières, opposées, linéaires à lancéolées, grisâtres, à bord généralement révoluté (enroulés en-dessous ou vers l'extérieur).

Les feuilles sont entières, opposées, linéaires à lancéolées, grisâtres, à bord généralement révoluté (enroulés en-dessous ou vers l'extérieur).

L'inflorescence est un épi lâche, souvent interrompu à la base, pédonculé.

L'inflorescence est un épi lâche, souvent interrompu à la base, pédonculé.

Les fleurs sont à corolle zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère ( 5 pétales), gamopétales (pétales soudées), bilabiée (2 lèvres), bleues, formant un faux verticille (entoure la tige) à l'aisselle de bractées cordées. J'adore la botanique!

Les fleurs sont à corolle zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère ( 5 pétales), gamopétales (pétales soudées), bilabiée (2 lèvres), bleues, formant un faux verticille (entoure la tige) à l'aisselle de bractées cordées. J'adore la botanique!

Le calice est tubuleux.

Le calice est tubuleux.

Les fruits sont des tétrakènes comme chez toutes les Lamiaceae.

Les fruits sont des tétrakènes comme chez toutes les Lamiaceae.

- Les Romains l'utilisaient pour parfumer leurs bains.

- Au Moyen Âge, ses pouvoirs désinfectants étaient déjà reconnus. On en faisait des fumigations et des emplâtres destinés à combattre la peste.

- Sainte Hildegarde de Bingen la préconisait en tant que cicatrisant. La lavande rendait aussi les brûlures moins douloureuses.

- Au XVIème siècle, la Faculté de Montpellier étudie ses usages médicinaux et son huile essentielle sera utilisée pendant plusieurs décennies pour désinfecter l'air et les plaies.

- En médecine ayurvédique, elle est utilisée pour soulager les états dépressifs accompagnés de troubles digestifs.

Dans la série "Les plantes du jardin"

On utilise les fleurs récoltées juste avant la fin de la floraison et mises à sécher selon l'origine et les conditions climatiques.

Ses propriétés sont les suivantes: Sédative, anxiolytique, relaxante, antispasmodique, anti-microbienne, anti-parasitaire, antioxydante, diurétique, cholagogue (qui favorise la chasse biliaire), cholérétique (qui stimule la fabrication de la bile).

On l'utilisera:

- Par voie interne: en huile essentielle, en infusé, en teinture mère, en extrait fluide, en hydrolat, etc.

- Par voie externe: en huile essentielle, en infusé, en teinture, en bains aromatiques, etc.

Les précautions d'emploi:

- Il n'y a aucune contre-indication, mentionnée à ce jour, aux doses préconisées.

- Sur des prises de longue durée elle peut favoriser une hypotension orthostatique (que j'ai pu vérifier).

- À très fortes doses, elle est stupéfiante.

Attention aux différences de ses huiles essentielles!

 

Lire la suite

Dans la série "Les plantes du jardin"

5 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"
Dans la série "Les plantes du jardin"

Dans la série "Sommeil et états dépressifs", je demande...

La Laitue vireuse

Lactuca virosa, famille des Asteraceae

On l'appelle aussi laitue papavéracée, Laitue épineuse, Opium sauvage, etc. 

Le suc de la laitue est un liquide blanc, laiteux, appelé "Lactucarium" d'où les noms respectivement français et latin. La laitue est l'herbe à lait.

Un peu de botanique en images

C'est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle, pouvant atteindre 150cm de haut. Elle aime les lieux incultes, les décombres, le bord des routes. Son odeur est forte.

C'est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle, pouvant atteindre 150cm de haut. Elle aime les lieux incultes, les décombres, le bord des routes. Son odeur est forte.

La plante présente du latex.

La plante présente du latex.

La tige est dressée, robuste, ramifiée supérieurement et généralement violacée à la base.

La tige est dressée, robuste, ramifiée supérieurement et généralement violacée à la base.

Rosette basale.

Rosette basale.

Les feuilles sont entières, ovales, alternes, dentées, embrassantes (embrassent la tige), auriculées (en forme d'oreilles à la base), à bords et face inférieure de la nervure centrale spinuleux (munis de petites épines).

Les feuilles sont entières, ovales, alternes, dentées, embrassantes (embrassent la tige), auriculées (en forme d'oreilles à la base), à bords et face inférieure de la nervure centrale spinuleux (munis de petites épines).

Inflorescence en panicule ramifiée de capitules à involucre à bractées glabres (sans poils), imbriquées sur plusieurs rangs.
Inflorescence en panicule ramifiée de capitules à involucre à bractées glabres (sans poils), imbriquées sur plusieurs rangs.

Inflorescence en panicule ramifiée de capitules à involucre à bractées glabres (sans poils), imbriquées sur plusieurs rangs.

Fleur à corolle ligulée, zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère (5 pétales), gamopétales (pétales soudées); fleurs jaunes, comprenant un pistil à deux stigmates et 5 étamines soudées en manchon autour du style.

Fleur à corolle ligulée, zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère (5 pétales), gamopétales (pétales soudées); fleurs jaunes, comprenant un pistil à deux stigmates et 5 étamines soudées en manchon autour du style.

Les fruits sont des akènes noir à aigrette pédicellée blanche.

Les fruits sont des akènes noir à aigrette pédicellée blanche.

On utilise les parties aériennes.

La laitue vireuse était sacrée chez les hébreux, les romains l'utilisaient contre les irritations de l'estomac, elle a longtemps été considérée comme une plante magique associée à la magie noire. Elle entrait dans la composition des onguents des sorcières.

Au XIXème siècle, elle fut utilisée comme sédatif avant le déferlement de l'opium.

Dans la série "Les plantes du jardin"

Ses propriétés sont les suivantes:

Sédatif, décontractant, analgésique, expectorant, calmant la toux, diurétique, sudorifique, anti-diarrhéique.

On l'utilisera en infusé, en extrait mou du lactarium, en sirop antitussif à base de lactarium.

Précautions:

- À forte dose, la laitue vireuse pourrait induire de la somnolence, elle aurait des effets semblables à ceux de l'opium.

- À réserver à l'usage des professionnels. 

Merci à Pascal Dubosc et Pierre Goujon pour ces belles photos.

Lire la suite

Dans la série "Les plantes du jardin"

4 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"

Aujourd'hui, 

Le pavot de Californie est à l'honneur

Eschscholtzia californica, de la famille des Papaveraceae, même famille que la chélidoine, et oui!

On l'appelle aussi Pavot d'Amérique, Globe du soleil, etc. Il fut introduit en Europe au XIXème siècle comme plante ornementale par Johann Frieddrich von Eschscholtz, médecin, botaniste et naturaliste Russe. On le remercie chaudement...

 

Dans la série "Les plantes du jardin"

Botanique

C'est une plante herbacée le plus souvent annuelle mais elle se reproduit, seule, d'années en années très facilement. Elle peut atteindre 60 cm de haut. Elle aime les sols secs et sablonneux et apprécie le soleil. C'est pour cette raison qu'elle se plait au jardin des médicinales.

La suite en images...

Sa tige est couchée puis redressée, elle est glauque. Ses feuilles sont alternes, très découpées.

Sa tige est couchée puis redressée, elle est glauque. Ses feuilles sont alternes, très découpées.

Les fleurs sont solitaires à bouton floral en cône aigu et calice caduc.
Les fleurs sont solitaires à bouton floral en cône aigu et calice caduc.

Les fleurs sont solitaires à bouton floral en cône aigu et calice caduc.

La corolle est actinomorphe (plusieurs plans de coupe), tétramère (4 pétales), avec de nombreuses étamines.

La corolle est actinomorphe (plusieurs plans de coupe), tétramère (4 pétales), avec de nombreuses étamines.

Le fruit est une capsule en forme de silique.

Le fruit est une capsule en forme de silique.

Les Amérindiens utilisaient la sève pour ses propriétés analgésiques et pour aider à l'endormissement des enfants.

Les parties utilisées sont les parties aériennes fleuries.

Ses propriétés: sédatif, hypnotique léger, anxiolytique, antispasmodique, analgésique.

On pourra le prendre: en infusé (très amer), en alcoolature et en extrait fluide.

Précautions d'emploi: la Commission Européenne propose qu'il ne soit pas utilisé pendant la grossesse et l'allaitement.

 

 

Parties aériennes fleuries

Parties aériennes fleuries

Lire la suite

Dans la série "Les plantes du jardin"

31 Octobre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"

La deuxième sera:

Balsamita major ou Chrysanthemum balsamita,

La balsamite de la famille des Asteraceae.

On l'appelle aussi: Menthe coq, Grande balsamite, Grande tanaisie, Coq des jardins, herbe de Saint-Pierre, et j'en passe...

Un peu de botanique en images

 

C'est une herbacée vivace qui peut atteindre 120cm de haut. Elle a un parfum agréable qui rappelle celui des menthes. Elle aime les climats tempérés.

C'est une herbacée vivace qui peut atteindre 120cm de haut. Elle a un parfum agréable qui rappelle celui des menthes. Elle aime les climats tempérés.

Sa tige est aérienne, dressée, ramifiée, légèrement velue. Ses tiges souterraines sont rampantes, émettant des bourgeons.

Sa tige est aérienne, dressée, ramifiée, légèrement velue. Ses tiges souterraines sont rampantes, émettant des bourgeons.

Les feuilles sont entières, alternes, vert-argenté, irrégulièrement dentées, fermes, à poils appliqués. Les feuilles inférieures sont longuement pétiolées, les supérieures sessiles.

Les feuilles sont entières, alternes, vert-argenté, irrégulièrement dentées, fermes, à poils appliqués. Les feuilles inférieures sont longuement pétiolées, les supérieures sessiles.

Les inflorescences sont composées de petits capitules liguliflores (fleurs ligulées, réunis en corymbe.)

Les inflorescences sont composées de petits capitules liguliflores (fleurs ligulées, réunis en corymbe.)

Les fleurs sont à corolle zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère (5 pétales) gamopétale (soudées). Ce sont des fleurs jaunes, généralement hermaphrodites.

Les fleurs sont à corolle zygomorphe (un seul plan de coupe), pentamère (5 pétales) gamopétale (soudées). Ce sont des fleurs jaunes, généralement hermaphrodites.

Historique:

- Il est dit, de tout temps, que l'infusion vineuse des sommités de balsamite aurait la vertu de réveiller l'esprit, de donner de la gaieté et de chasser la mélancolie.

- La balsamite entre dans la composition de la Chartreuse, liqueur à base de plantes élaborée par les moines Chartreux.

- Elle servait autrefois à aromatiser la bière des anglais appelée "Ale".

- Jadis on préparait "l'huile de baume", macération de feuilles dans de l'huile d'olive, très employée pour les plaies, les contusions, les brûlures, les piqûres d'insecte, etc.

Dans la série "Les plantes du jardin"

Propriétés:

- Elle est tonique: réveille l'esprit et donne de la gaieté, c'est la plante de la bonne humeur!

- antispasmodique, action sur la digestion, diurétique, action au niveau respiratoire.

- Indiquée dans la fatigue, les états dépressifs

Les parties utilisées sont les feuilles que l'on peut récolter toute l'année.

- On la prendra en infusé par voie interne et en cataplasmes et "huile de baume" par voie externe.

Les précautions:

- Ne pas utiliser pendant la grossesse car elle est emménagogue (fait venir les règles).

- À utiliser avec prudence à cause de la présence de thuyone (cétone), toxique pour le système nerveux.

Si vous voulez la voir, elle est présente au jardin.

 

Lire la suite
1 2 3 4 > >>