Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com
Articles récents

Des nouvelles du jardin!

29 Janvier 2021 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #La vie du jardin

Couchée...

Couchée...

Tempête!

J'ai eu quelques soucis au jardin, dernièrement...

Ce qui explique mon silence

La tempête qui a sévi la semaine dernière n'a pas épargné le jardin. La cabane a été prise dans une bourrasque et s'est couchée.

Il n'y a pas trop de dégâts. Il a juste fallu la relever, ce qui n'a pas été facile, et réparer l'intérieur et une partie du toit.

Avant...
Avant...

Avant...

Après...
Après...

Après...

Lire la suite

Joyeuses fêtes!

22 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Billets

Joyeuses fêtes!

Joyeuses fêtes!

Avant de vous laisser pour quelques jours, je tenais à vous souhaiter de joyeuses fêtes, entourés de tous ceux que vous aimez.

Les fêtes sont souvent le moment de réunir nos enfants et petits enfants qui, à cause de l'éloignement n'ont pas la possibilité de se retrouver fréquemment.

Et quel meilleur moment que les fêtes de Noël pour retrouver ce cocon qu'est la maison qui les a vu grandir.

Bonnes fêtes à toutes et tous, et à l'année prochaine, qui sera belle, je n'en doute pas.

Lire la suite

Addictions (10) et fin

22 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Dossier

Addictions (10) et fin

Les jeux en ligne

3 à 10% des joueurs en ligne ne jouent plus pour le plaisir, mais parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Leurs pensées sont inlassablement tournées vers le jeu. Ils ont un besoin permanent et irrésistible de jouer et réagissent de manière irritée, voire agressive, si l'on essaye de les en empêcher. Tous les autres domaines de la vie deviennent annexes. Ils oublient ou délaissent les amis, la famille, le travail, la nourriture, l'hygiène de vie et tout autre loisir. Pour eux, tout se reconstruit dans l'univers fictif du jeu, à travers leurs personnages.

Les conséquences du jeu pathologique sont le plus souvent d'ordre relationnel et social. Dans les situations sévères, le joueur peut aussi présenter des complications somatiques (autrement dit physiques) liées à son comportement pathologique comme des thromboses ou embolies à force de rester sur une chaise, ou encore une obésité morbide due à la malnutrition ou au contraire, une anorexie induisant des déséquilibres métaboliques qui peuvent, dans le pire des cas, provoquer un arrêt cardiaque.

Addictions (10) et fin

Autres pathologies

Le jeu d'argent pathologique répond à un besoin de recherche de nouvelles sensations, en pariant des sommes de plus en plus énormes. Le joueur ment la plupart du temps pour dissimuler l'addiction, et les effets l'amènent progressivement à une perte de relation affective importante, ainsi qu'à la ruine financière.

Addictions (10) et fin

L'effort physique peut également devenir une pathologie addictive. Le sujet utilise la pratique sportive pour augmenter son estime de soi et sa reconnaissance sociale. Le sport devient un mode de vie qui, s'il n'est pas correctement accompagné, va mener à un épuisement rapide de l'organisme avec des troubles métaboliques et articulaires profonds.

Addictions (10) et fin

L'addiction au travail est également une pathologie addictive très difficile à reconnaître, car elle présente une très grande valorisation sociale dans notre culture. Toutefois, elle amène à un épuisement de l'organisme soumis en permanence à un stress mal accompagné et se solde souvent par un burn-out dont l'ampleur et les conséquences sur l'organisme peuvent être plus ou moins importantes.

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, et l'on peut retrouver des comportements addictifs dans tous les domaines. Rado (psychiatre) expliquait que "c'est le désir qui fait d'un individu donné un addict. Le moi retrouve son état narcissique lié à l'accomplissement de désirs magiques".

Lire la suite

Addictions (9)

21 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Dossier

Addictions (9)

Scroller à longueur de journée des comptes Facebook ou Twitter peut devenir une véritable addiction. Les personnes les plus touchées par ce phénomène sont bien évidemment les adolescents et les jeunes adultes, qui sont les personnes les plus vulnérables, mais il ne faut pas croire qu'ils sont les seuls concernés. C'est un phénomène qui touche toutes les catégories de la population.

Les réseaux sociaux sont des systèmes basés sur la présentation d'un moi optimisé soumis au regard d'autrui. Toute action engagée se verra récompensée par des signes de validation (coeurs, checks, likes, etc.) qui activent le circuit de récompense du cerveau par leur charge émotionnelle positive. L'attente de ces réponses à un post envoyé est une première source d'anxiété. La valeur hédoniste des actions de l'individu est ensuite déterminée par ces avis extérieurs. Plus les avis positifs sont nombreux et plus l'action présente de valeur. La confusion entre cette valeur d'action et la valeur de l'individu lui-même est souvent présente. Par exemple, le raccourci "untel n'aime pas ma photo de profil donc je ne lui plais pas" est assez fréquent et très rapide.

Addictions (9)

Selon une étude britannique publiée par la Société Royale de Santé publique en mai 2017, Snapchat et Instagram seraient ceux ayant les effets les plus négatifs. Outre l'impact de stimulation positive, les réseaux sociaux sont conçus pour être des milieux captifs de l'attention en proposant toujours plus d'options et d'activités, qui sont en permanence disponibles.

Cette accessibilité permanente impacte le rythme de vie, et en particulier le sommeil, peut exposer à des contenus choquants(une image postée par une association de protection des animaux présentant des poussins broyés vivants est tout aussi choquante qu'une image de pédophilie par exemple), ou simplement promouvoir des attitudes et comportements déplacés (violence verbale, harcèlement, culture du viol, attitude face à l'alcool ou autres substances addictives, etc.).

Addictions (9)

Parfois, même en ayant une utilisation préservée sur ces réseaux sociaux, le simple fait d'être confronté en permanence à la meilleure image que les autres projettent d'eux-mêmes peut avoir un effet dévastateur sur la confiance en soi, faisant naître des questions comme: "Et moi, qu'est-ce que je fais de ma vie?", et conduire jusqu'à la dépression.

À suivre...

Lire la suite

Naissance!

21 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Billets

"Jouvence", c'est son nom

"Jouvence", c'est son nom

Naissance d'une crème de nuit

Une vraie gourmandise, notre peau va adorer.

Une crème de nuit riche, réparatrice, reposante et relaxante.

Ingrédients:

Eau de fleur d'oranger, macérat huileux de calendula, huile végétale d'argan, cire d'abeille, beurre de karité, et 4 huiles essentielles.

- Huile essentielle de lavande vraie: anti-inflammatoire, cicatrisante, calmante, relaxante, sédative et j'en passe. Une vraie mère Thérèsa...

- Huile essentielle de ciste ladanifère: tonique cutanée, cicatrisante exceptionnelle, parfaite pour les rides, ridules, ptôses cutanées.

- Huile essentielle d'hélichryse italienne: cicatrisante, dé sclérosante, anti-hématome, anti couperose.

- Huile essentielle d'ylang-ylang: calmante, relaxante, sédative, aide au lâcher prise. Et son odeur est envoutante...

Lire la suite

Addictions (8)

20 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Dossier

Addictions (8)

Les addictions comportementales

En parallèle des addictions aux produits, il existe les addictions comportementales qui se définissent comme de la "toxicomanie sans produit". Le sujet développe des techniques d'évitement et de fuites dans la reproduction d'expériences agréables. Le soulagement vient dans l'euphorie, mais provoque au fur et à mesure une altération de l'estime de soi. Elles allient dépendance et compulsion, avec des conséquences physiques, psychiques et émotionnelles.

Selon Aviel Goodman (psychiatre américain), les addictions comportementales "produisent à la fois plaisir et soulagement intérieur. Elles sont utilisées en cas d'échec répété dans le contrôle du comportement et persistent en dépit des conséquences négatives significatives".

Ces addictions sont aussi dangereuses que les addictions aux produits car le mécanisme reste le même. L'addiction existe dès que l'on ne peut plus se passer de l'action. Sa privation entraîne  de l'angoisse, une colère, un sentiment de manque, etc. et des symptômes physiques et psychologiques existent dès le sevrage, qui peuvent aller jusqu'à la dépression et des douleurs intolérables.

Addictions (8)

Achats compulsifs

Ce comportement présente une irrépressible envie d'acheter. Pendant longtemps, cette pulsion nécessitait de sortir de chez-soi, mais depuis l'arrivée du net, la compulsion est facilitée et les tentatives d'évitement échouent face aux nouvelles technologies.

Cette addiction peut dépasser les capacités financières de la personne et entraîner des dettes et soucis bancaires. Il faut comprendre qu'acheter est une obsession permanente, polluante et difficile à combattre dans une culture du consumérisme où l'accès aux produits est facilité et les conditions de paiement sont nébuleuses.

Addictions (8)

Le sexe

Le trouble sexuel non spécifié entraîne l'enchainement des partenaires et le sujet va de frustration en frustration. 

Cette addiction comprend 4 phases:

- L'obsession par laquelle le sujet se projette dans l'acte,

- La ritualisation au cours de laquelle il se prépare et prépare l'acte,

- L'agir sexuel au cours duquel il réalise l'acte,

- Le désespoir qui nait de la frustration.

À suivre...

Lire la suite

Je profite...

20 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Billets

Des savons "carotte" tous frais du jour.

Des savons "carotte" tous frais du jour.

Je profite des intempéries pour renouveler mon stock.

Savon "carotte", tout frais.

A rejoint le savon blanc dans le séchoir aujourd'hui.

Ils ont rejoint les "blancs" au séchoir.

Ils ont rejoint les "blancs" au séchoir.

Je profite...

Gel désinfectant pour les mains

Ingrédients:

Aloe barbadensis en gel, macérat huileux de carotte maison, huile essentielle de ravintsare, huile essentielle de lavande vraie.

Lui aussi, tout frais du jour.

Lire la suite

Le bouillon revisité

20 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens

Bouillon revisité

Bouillon revisité

On a beau manger cru...

L'hiver donne parfois envie de manger chaud.

J'ai donc revisité la recette d'un bouillon thaïlandais. Les légumes ne seront pas cuits mais chauds.

Ingrédients pour 1 personne:

Quantité à votre convenance: eau, bouillon de poisson,radis rose, radis noir, carottes, algues wakamé, crevettes, sauce tamari, purée de piment, gingembre râpé, feuilles et fleurs de coriandre.

Recette:

- Faire dissoudre le bouillon de poisson dans l'eau.

- Passer les différents légumes à la mandoline afin d'avoir des rondelles très fines et les déposer dans le bouillon lorsque celui-ci est prêt.

- Ajouter les algues, la purée de piment, 1 cuillère à soupe de sauce tamari, les crevettes.

- Au moment de servir, déposez les feuilles et les fleurs de coriandre.

Mon grain de sel:

- Je fais ce bouillon avec 400ml d'eau pour 1 personne et je mets 7 crevettes.

- Vous pouvez mettre les légumes que vous voulez dans ce bouillon. Il suffit de les couper très finement, et de séparer les choux fleurs en tout petits bouquets, si vous en mettez.

Bouillon thaïlandais

Bouillon thaïlandais

Bouillon thaïlandais aux crevettes

Ingrédients pour 4 personnes

1 litre de bouillon de volaille, 4 petits navets, 8 crevettes roses, 50 grammes de vermicelle de riz, 1 oignon, 1 gousse d'ail, 1 cuillère à soupe de gingembre râpé, 1/2 bouquet de coriandre, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, 1 cuillère à soupe de purée de piment, 4 cuillères à soupe de nuoc-nam.

Recette

- Faites chauffer le bouillon.

- Dans une autre casserole, cuisez les vermicelles selon les indications du sachet. Égouttez-les puis réservez.

- Épluchez et hachez l'oignon et l'ail. Faites-les revenir avec le gingembre dans un fond d'huile d'olive.

- Versez le bouillon, ajoutez la purée de piment, les navets pelés et coupés en rondelles. Laissez frémir 20 minutes.

- Ajoutez les crevettes décortiquées, la coriandre ciselée et un peu de nuoc-nam. Laissez mijoter 5 minutes.

- Ajoutez les vermicelles en fin de cuisson.

-  Décorez d'un brin de coriandre avant de servir bien chaud.

 

 

Lire la suite

Savon blanc

19 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Billets

Tout frais!

Tout frais!

Ce savon blanc est destiné au lavage du corps et du visage et...

Et du linge délicat que l'on a pas envie de maltraiter dans le lave linge. La plupart des graisses animales saponifiées ont de puissants effets détachants. en outre, le mélange d'huiles essentielles fait office de déodorant et de désinfectant.

Ingrédients

Axonge maison, huile de coco, soude caustique, eau purifiée, huiles essentielles de romarin, de lavandin et de pin sylvestre.

Date de fabrication

Vendredi 18 décembre, donc à utiliser le 18 janvier.

Prix à la vente: 5€ la 1/2 lune.

Au séchoir...

Au séchoir...

Lire la suite

Addictions (7)

19 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Dossier

Addictions (7)

Et, J'en viens au sucre...

Le sucre doit être considéré comme une substance aussi addictive que les drogues...

Après avoir analysé une soixantaine d'études sur le sucre, les deux spécialistes américains ont conclu que "la consommation de sucre produit des  effets similaires à la consommation de cocaïne, notamment parce qu'elle altère l'humeur, possiblement parce qu'elle induit le plaisir et (active le mécanisme du cerveau de) la récompense, ce qui provoque la recherche du plaisir.

En plus de ses effets propres, c'est également une porte d'entrée à d'autres substances addictives comme l'alcool, et son procédé d'extraction en raffinerie pour créer une cristallisation n'est pas sans rappeler celui de la cocaïne et de l'opium. 

Clémentines confites...

Clémentines confites...

Ces conclusions sont toujours critiquées par d'autres chercheurs. En effet, si les milieux scientifique et médical s'accordent sur les dangers liés à la surconsommation de sucre, certains rappellent que ses effets n'ont rien à voir avec ceux des stupéfiants comme la cocaïne.

Deux chercheurs de l'Université de Cambridge affirment également qu'il n'y a rien d'étonnant à ce que le sucre et la cocaïne activent le même (mécanisme de récompense" du cerveau. "Les circuits qui contrôlent les comportements alimentaires sont les mêmes que ceux qui réagissent à la consommation de drogue. sauf que, contrairement au sucre, les drogues semblent pirater ces systèmes et les détourner de leur fonctionnement normal", expliquent-ils.

Meringue...

Meringue...

Le comportement alimentaire se repose sur deux composantes. L'une est métabolique (il faut manger pour avoir de l'énergie) et l'autre est hédonique (plaisir de manger et fonction sociale). Dans notre société actuelle, la composante hédonique prend le pas sur la composante métabolique. Les personnes sujettes à l'"addiction au sucre" se mettent alors à manger de manière compulsive, mais cette compulsion n'a pour l'instant pas l'ampleur de celle provoquée par l'héroïne ou le crack.

Leurs études réalisées sur des souris démontrent que les rongeurs ne vont pas réclamer de sucre si on associe leur consommation à un stimulus négatif, comme un choc électrique, ce qui se vérifie par contre avec la cocaïne.

Sans dénigrer l'impact négatif de l'excès de sucre sur la santé, le phénomène d'addiction à proprement parler serait donc une fois de plus plutôt comportemental. La question est de savoir s'il s'agit d'un dysfonctionnement du plaisir ou de la motivation. Pour l'instant, selon le manuel de l'Association américaine de psychiatrie, une référence pour définir les maladies mentales, il est encore trop tôt pour établir de façon définitive une conclusion sur le sucre.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>