Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Addictions (10) et fin

22 Décembre 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Dossier

Addictions (10) et fin

Les jeux en ligne

3 à 10% des joueurs en ligne ne jouent plus pour le plaisir, mais parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Leurs pensées sont inlassablement tournées vers le jeu. Ils ont un besoin permanent et irrésistible de jouer et réagissent de manière irritée, voire agressive, si l'on essaye de les en empêcher. Tous les autres domaines de la vie deviennent annexes. Ils oublient ou délaissent les amis, la famille, le travail, la nourriture, l'hygiène de vie et tout autre loisir. Pour eux, tout se reconstruit dans l'univers fictif du jeu, à travers leurs personnages.

Les conséquences du jeu pathologique sont le plus souvent d'ordre relationnel et social. Dans les situations sévères, le joueur peut aussi présenter des complications somatiques (autrement dit physiques) liées à son comportement pathologique comme des thromboses ou embolies à force de rester sur une chaise, ou encore une obésité morbide due à la malnutrition ou au contraire, une anorexie induisant des déséquilibres métaboliques qui peuvent, dans le pire des cas, provoquer un arrêt cardiaque.

Addictions (10) et fin

Autres pathologies

Le jeu d'argent pathologique répond à un besoin de recherche de nouvelles sensations, en pariant des sommes de plus en plus énormes. Le joueur ment la plupart du temps pour dissimuler l'addiction, et les effets l'amènent progressivement à une perte de relation affective importante, ainsi qu'à la ruine financière.

Addictions (10) et fin

L'effort physique peut également devenir une pathologie addictive. Le sujet utilise la pratique sportive pour augmenter son estime de soi et sa reconnaissance sociale. Le sport devient un mode de vie qui, s'il n'est pas correctement accompagné, va mener à un épuisement rapide de l'organisme avec des troubles métaboliques et articulaires profonds.

Addictions (10) et fin

L'addiction au travail est également une pathologie addictive très difficile à reconnaître, car elle présente une très grande valorisation sociale dans notre culture. Toutefois, elle amène à un épuisement de l'organisme soumis en permanence à un stress mal accompagné et se solde souvent par un burn-out dont l'ampleur et les conséquences sur l'organisme peuvent être plus ou moins importantes.

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, et l'on peut retrouver des comportements addictifs dans tous les domaines. Rado (psychiatre) expliquait que "c'est le désir qui fait d'un individu donné un addict. Le moi retrouve son état narcissique lié à l'accomplissement de désirs magiques".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article