Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Ça se passe aussi au jardin...

19 Mai 2020 , Rédigé par Simpl'etsens Publié dans #Faune du jardin

Amour, quand tu nous tient...

Amour, quand tu nous tient...

C'est beau l'amour!

Il n'y a pas que des scènes tragiques dans la nature

 

Lysandra bellargus mâle

Lysandra bellargus mâle

L’Azuré bleu céleste ou Bel-Argus (Lysandra bellargus) est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Lycaenidae.

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel : le dessus du mâle est bleu ciel intense, celui de la femelle est marron bordé de lunules orange.

Les deux sexes ont leurs ailes bordées d'une frange blanche entrecoupée de noir caractéristique. Leur revers est gris ou ocre, orné de points noirs cerclés de blanc et d'une série de lunules submarginales orange.

L'azuré bleu céleste est le seul dans son aire de répartition à présenter une couleur intense et une frange blanche entrecoupée de noir.

Il est présent dans le sud et le centre de l'Europe, en Turquie, Asie mineure (Iran, Irak), au Caucase et dans le sud de la Russie.

En France, il est présent dans tous les départements de France métropolitaine à l'exception du Finistère, des Côtes-d'Armor et de la Corse. 

Il affectionne les lieux secs, les sols calcaires, les prairies fleuries jusqu'à 2000 mètres.

Il vole en deux générations, de mai à juin puis de juillet à août, mais serait univoltin dans le sud de la Grèce.​​​​​​​​​​​​

Femelle

Femelle

Chenille du Bel-Argus

Chenille du Bel-Argus

Il hiverne au stade de jeune chenille

La chenille, petite et trapue, possède une tête rétractile noire et un corps vert à poils sombres avec deux bandes dorsales jaunes et sur les flancs une double ligne jaune.

Ces chenilles, sont soignées par les fourmis.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

croliquette 62 20/05/2020 07:38

bonjour, merci pour ces jolis photos , amitiés , annick 62.

Marie-Jeanne Giboin 20/05/2020 13:48

Merci Annick!