Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Il est temps de...

14 Avril 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Préparations

C'est le début de la récolte du souci

C'est le début de la récolte du souci

Calendula officinalis, famille des Asteraceae, même famille que la pâquerette.

Si vous avez la chance d'avoir des soucis chez-vous, c'est le début de la récolte et elle durera jusqu'à la fin de l'été. 

On récolte les capitules au tout début de leur épanouissement, on peux les sécher et les conserver pour d'éventuelles tisanes.

Mais on peut également en faire un beau macérat huileux.

En usage externe, c'est un remarquable cicatrisant, antiseptique, anti-inflammatoire, le souci est l'un des meilleurs vulnéraires de notre flore.

Il calme les coups de soleil, les érythèmes et autres inflammations cutanées. Vous pourrez, également, l'incorporer dans vos préparations, que ce soit des baumes, des crèmes ou des mélanges d'huiles essentielles.

Il est temps de...

Le souci est très rustique, de culture très facile et se ressème d'années en années. On peut le semer en place en avril. C'est donc le moment.

Pour le macérat huileux,

Procédez de la même façon que pour la pâquerette.

Seule différence, avant de mettre vos capitules à macérer, il faudra les préfaner, c'est-à-dire, les laisser sécher pendant 2 jours, afin d'éliminer une partie de l'humidité, car ils sont plus gros.

Pour ce faire, il suffit de les étaler sur un linge ou un papier.

N'oubliez pas de noter la date du début et de fin de macération sur le bocal.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article