Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

La lettre de Gabriel Combris...

27 Mars 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Et si c'était vrai?

Nos amis pour la vie?

Nos amis pour la vie?

Je vous l'avais bien dit!

Si cela ne devait être fait, après la lecture du livre "Le Mythe de l'ostéoporose", Gabriel Combris vient enfoncer le clou dans sa newsletter.

Quelques extraits et le lien.

Ne grondez pas les savoyardes !

Le rhumatologue Jean-Pierre Poinsignon raconte comment lui-même s’en est rendu compte, grâce à ses…patientes !
 

« Au début de mon activité, explique-t-il, j’ai soigné des haute-savoyardes avec des ostéoporoses sévères, et je les grondais en leur disant « madame, vous n’avez pas dû manger beaucoup de produits laitiers »…

« Ces femmes me regardaient avec des yeux exorbités – « mais Docteur, on n’a fait que ça toute notre vie : des tommes de Savoie, du lait des alpages, etc. »

« Et je me disais… qu’est-ce qui ne fonctionne pas ! On dirait que plus on mange de produits laitiers, plus on a d’ostéoporose ! »

« Et cette idée a fait du chemin dans ma tête, j’ai travaillé et retravaillé la question et maintenant j’ai des réponses qui sont claires… Mais elles ne correspondent pas aux intérêts économiques ».
 
Et puis encore...

Ils nous prennent pour des veaux !

Et évidemment, ce sont les patients qui paient les pots cassés.

La majorité des Occidentaux, en effet, ne digèrent pas correctement le lactose.

Ce glucide est en effet « coupé en deux » par une enzyme intestinale, la lactase, dont le rôle est de permettre au nouveau-né de digérer le lait maternel.

Or, la production de cette enzyme diminue avec naturellement dès que cette période s’achève, rendant difficile la digestion du lait.

D’autant plus que le lait de vache contient plusieurs hormones bovines (insuline, œstrogène) inadaptées au corps humain, ainsi que des « facteurs de croissance » qui pourraient stimuler les cellules cancéreuses.

Un veau nourri au lait de vache passe de 0 à 200 kilos en 6 mois. Les besoins qui sont les siens pour réussir une telle croissance ne sont absolument pas ceux du petit humain.

Pour lire l'article complet, c'est le lien ci-dessous.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article