Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Sortie quotidienne

20 Février 2020 , Rédigé par Aimji Publié dans #Repérage

Véronique, Veronica officinalis, famille des Scrophulariaceae.

Véronique, Veronica officinalis, famille des Scrophulariaceae.

La véronique...

On l'appelle aussi: thé d'Europe, véronique mâle, thé des ladres, etc.

D'après la tradition, Véronique essuya le visage de Jésus portant la croix avec son voile qui en conserva l'empreinte; cette empreinte fut appelée "veronicon" = la vraie image. Au Moyen-Âge, la fleur de véronique fut comparée à une visage, les deux étamines représentant les yeux.

Véronique, feuille, calice.Véronique, feuille, calice.Véronique, feuille, calice.

Véronique, feuille, calice.

C'est une plante herbacée, vivace, commune, qui mesure entre 10 et 40cm. Elle est velue, grisâtre, noircissant un peu.

Les tiges sont dures, couchées, radicantes, à rameaux redressés.

Les feuilles sont opposées, ovales ou obovales-arrondies, finement dentées en scie, mollement velues.

Les fleurs sont bleu pâle veiné de bleu foncé, petites, en grappes spiciformes grêles assez serrées sur des pédoncules axillaires velus. Le calice est poilu, à 4 lobes peu inégaux, lancéolés et la corolle dépasse peu le calice. Le style égale la hauteur de la capsule.

 

 

Fruits: les capsules sont plates et cordiformes.

Fruits: les capsules sont plates et cordiformes.

Les parties utilisées sont la plante entière, très faiblement aromatique, légèrement amère et faiblement astringente;

Elle est expectorante, stomachique (facilite le travail de l'estomac), diurétique, dépurative.

On l'utilisera par voie interne, en infusé, en alcoolature, en teinture  pour le système digestif, respiratoire, ostéo-articulaire, et dans les maladies métaboliques, en mélange, notamment dans l'hypercholestérolémie.

Par voie externe, en décocté, pour soulager les affections cutanées chroniques, hypersudation, la cicatrisation des plaies, le prurit, etc.

Ce qu'il faut retenir de la véronique:

C'est une plante qui est assez peu utilisée de nos jours. Elle passait, jadis, pour un bon remède diurétique et expectorant. Elle traitait rhumes, toux et affections cutanées chroniques et soulageait la fatigue nerveuse due à un surmenage physique ou intellectuel. 

Ces plantes qui nous entourent, n'ont pas fini de nous surprendre!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article