Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Les plantes du système respiratoire (4)

20 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Rencontres

Les plantes du système respiratoire (4)

D'abord, celle qui sont "gentiment immuno stimulantes".

Nous utiliserons ces plantes lorsque l'immunité est relativement bonne. Si votre voisin éternue et que le lendemain matin vous vous réveillez avec la gorge qui pique, votre immunité n'est pas au top et il faudra passer à la catégorie suivante.

 

Thym commun (Thymus vulgaris) famille des Lamiaceae

Thym commun (Thymus vulgaris) famille des Lamiaceae

Tout le monde connait le thym

C'est un sous arbrisseau vivace qui aime le soleil et les terrains secs. Plus il reçoit de soleil, plus il souffre et plus il contient de principes actifs. C'est une plante aromatique utilisée depuis l'Antiquité.

On récolte les sommités fleuries. Le Thym est expectorant, antitussif, bactéricide, antifongique et c'est un excellent tonique général. Il a d'autres propriétés, notamment digestives mais ce sont ses propriétés respiratoires qui nous intéressent pour ce sujet.

Il contient des huiles essentielles différentes selon les espèces (60 espèces de Thym environ), des flavonoïdes et bien d'autres constituants.

Il n'a pas de contre-indications connues.

Nous parlons bien ici de la plante et non des huiles essentielles et je dis bien des, car il y a plusieurs huiles essentielles de Thym avec chacune une composition, des propriétés et des usages différents.

 

Origan (Origanum vulgare) famille des Lamiaceae.

Origan (Origanum vulgare) famille des Lamiaceae.

L'origan est moins connu,

Pourtant il est très présent dans les prairies de Millery. Comme le Thym, c'est un sous arbrisseau vivace qui aime la chaleur. Les fleurs et les feuilles sont très aromatiques et ont une saveur épicée, légèrement amère et poivrée..

Ses propriétés: Anti-infectieux, antispasmodique, immunostimulant, antitussif et expectorant.

Mais ce sont surtout ses propriétés béchiques (antitussives) qui le rendent plus qu'intéressant: il a une réelle efficacité dans diverses toux, qu'elles soient sèches ou grasses, comme dans la coqueluche chez les enfants, les toux violentes chez les adultes, les toux quinteuses et épuisantes des vieillards et la trachéite provoquée par l'abus de la cigarette.

Il n'a pas de contre-indications connues sauf si l'on prend des doses excessives, qui peuvent amener des désordres digestifs. Il faut être très prudent avec son huile essentielle.

 

Les plantes du système respiratoire (4)

Pour ces deux plantes,

On utilisera la forme infusion des parties aériennes fleuries sèches ou fraîches si vous en avez au jardin. La clé du succès c'est d'avoir un Thym et un Origan de bonne qualité, avec de belles couleurs et surtout bien aromatiques. Si ça ne sent plus grand chose, les plantes seront à composter. C'est la raison pour laquelle il vaut mieux récolter ses plantes, au moins on est certains de la qualité.

Vous allez choisir une de ces deux plantes et ajouter une autre plante immuno-stimulante et réchauffante pour la période automnale.

Gingembre (Zingiber officinale) famille des Zingiberaceae, comme le curcuma et la cardamome.
Gingembre (Zingiber officinale) famille des Zingiberaceae, comme le curcuma et la cardamome.

Gingembre (Zingiber officinale) famille des Zingiberaceae, comme le curcuma et la cardamome.

C'est une herbacée vivace, tropicale, avec des tiges aériennes en forme de roseaux qui est connue depuis l'Antiquité.

On utilise le rhizome frais, que l'on appelle improprement la racine et qui est une tige souterraine. Il a de nombreuses propriétés: pour ce qui nous intéresse, il est immunostimulant, immunomodulateur, anti-inflammatoire, antioxydant, antibactérien, fongicide, hépatoprotecteur, antirhumatismal, etc.

Et non, il n'est pas aphrodisiaque!!!

Il contient des huiles essentielles et de nombreux autres constituants, mais surtout une résine composée de shoagols et de gingérols qui sont responsables de sa saveur.

Il faut être prudent avec le gingembre, si:

- En cas de calculs biliaires, car le gingembre est cholagogue (favorise la chasse biliaire). Si vous avez des calculs dans la vésicule, il risque de les faire migrer dans les voies hépatiques.

- En cas de traitement anti agrégants plaquettaire. Les gingérols présents dans le rhizome empêchent les plaquettes de s'agglutiner et donc augmentent l'efficacité du traitement.

- Il peut également être irritant chez les personnes souffrant de gastrite ou de maladie inflammatoire de l'intestin en phase aigüe. En dehors de la phase aigüe, le gingembre est protecteur de la muqueuse de l'estomac et aide à la digestion en favorisant le travail de l'estomac.

 

 

Les plantes du système respiratoire (4)

Comment procéder?

Plusieurs fois dans la semaine, une fois par jour, vous allez préparer une infusion Thym-Gingembre ou Origan-Gingembre.

La quantité à mettre dans la tasse est fonction de la qualité des plantes. Assez pour donner un bon goût aromatique et réchauffant, mais pas trop fort non plus, il faut que cela reste buvable.

- Pour le Thym, une bonne cuillère à café, pour l'origan également.

- Pour le gingembre, que vous râpez (j'utilise une mandoline et je ne l'épluche pas), vous mettez une 1/2 cuillère à café par tasse, un peu plus ou un peu moins en fonction de votre tolérance au gingembre.

Comment faire une tisane:

Vous déposez les plantes dans une casserole, vous recouvrez de la quantité d'eau froide désirée, vous portez doucement à frémissement et vous laissez prendre un bouillon. Vous couvrez et hors du feu, vous laissez infuser 10 minutes. Vous filtrez et vous buvez.

Il est bien d'en boire régulièrement. Vous pouvez aussi en boire tous les jours et, pourquoi pas remplacer la boisson du petit déjeuner par celle-ci.

Si votre immunité est relativement bonne, cela suffira en prévention.

À suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article