Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

J'ai parcouru pas mal de sentiers...

15 Octobre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Envie d'ailleurs

Les belles falaises de craie de la Côte d'Albâtre

Les belles falaises de craie de la Côte d'Albâtre

J'en ai parcouru des sentiers...

En France, à l'étranger, des milliers de kilomètres, je ne m'en était pas rendu compte...

Les Calanques, les Écrins, les beaux sentiers du Vercors nord, ceux du Vercors sud et ses beaux plateaux, le Queyras, le Beaufortain, La vallée de Névache et le Mont Thabor, le Parc Naturel du Cap de Creus en Espagne, les GR de l'Île de la Gomera aux Canaries, le GR 20 (à l'époque, on pouvait encore faire le cirque de la Solitude. Il n'y avait pas d'échelle pour descendre, une simple corde pendait dans le vide), la vallée du m'goun au Maroc, le désert Tunisien, le sentier des douaniers de la frontière Belge à Lorient, et j'en passe...

À la journée, sur une semaine, Sur 10 ou 15 jours, en itinérant en ligne avec sac porté ou en boucle...

Seule, en groupe avec des amis, en encadrant des groupes...

Sans compter les randonnées urbaines, une ville différente chaque année toujours avec les mêmes complices: Marseille, Toulouse, Bruxelles, Montpellier, etc.

Pourquoi ce retour sur mes traces? 

Pas par nostalgie car je continue de parcourir inlassablement ces beaux sentiers mais parce que j'ai découvert une autre façon de découvrir la nature depuis deux ans.

Parcourir les mêmes sentiers chaque semaine...

Et de cette façon, je peux suivre l'évolution de la nature pratiquement au quotidien:

- Les arbres qui sommeillent pendant l'hiver et qui laissent leur squelette à nu, les premiers bourgeons, untel fait ses fleurs avant ses feuilles, un autre a des fleurs mâles et un autre des fleurs femelles, etc.

- L'observation de la transformation des herbacées: l'apparition de la rosette basale, puis de la tige, des feuilles, de la fleur et enfin des semences. Très utile pour savoir à quel endroit et quand récolter.

Vous percez l'intimité de tout ce petit monde qui se laisse voir sans pudeur.

Chaque semaine m'apporte une nouveauté, il n'y a jamais de lassitude. Et surtout, après avoir encadré tant de personnes, je peux marcher à mon rythme. Rythme soutenu, comme j'aime, si j'en ai envie sans crainte de bousculer celui ou celle qui m'accompagne. Et malgré ce rythme rien n'échappe à mon regard, un arrêt pour admirer un arbre, pour regarder une fleur à la loupe, etc.

C'est ce plaisir que je découvre aujourd'hui.

Le rouge des sentiers de la Gomera

Le rouge des sentiers de la Gomera

La traversée de la baie du Mont Saint Michel

La traversée de la baie du Mont Saint Michel

En redescendant du Cap gris nez...

En redescendant du Cap gris nez...

Les gorges du m'goun

Les gorges du m'goun

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article