Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Tu verras maman, tu seras bien...

7 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Lire

2ème pépite que j'ai trouvée dans la salle d'attente de "mon" dentiste

2ème pépite que j'ai trouvée dans la salle d'attente de "mon" dentiste

Tu verras maman, tu seras bien...

Une pépite je vous dis!

Je ne peux retranscrire l'article que j'ai lu dans la salle d'attente sans l'accord de l'auteur, mais je vous conseille vraiment de lire le livre.

Ça fait un peu froid dans le dos...

Je vous offre juste le résumé:

Pour la 1ère fois le directeur d'un EHPAD témoigne:

pendant près de 3 ans, Jean Arcelin a dirigé un EHPAD dans le sud de la France, avant de renoncer, épuisé par un trop-plein d'émotions et révolté par la faiblesse des moyens mis à sa disposition. 

Il a côtoyé le pire mais aussi le beau: l'existence de vieilles personnes isolées, le plus souvent sans visites, qui s'accrochent à la vie, se réconfortent, reconstituent des parcelles de bonheur.

Des femmes et des hommes qui l’ont ému aux larmes, l’ont fait rire aussi, et dont il raconte avec tendresse le quotidien.

En refermant ce livre, on pensera longtemps à cette vieille dame apeurée, atteinte de la maladie d’Alzheimer, qui vit une histoire d’amour magnifique avec un homme handicapé ; un homme qui lui dit pour la rassurer : « Je serai ta tête, tu seras mes jambes ! » 

On s’insurgera surtout contre ces entreprises qui, par souci d’économie, laissent « nos vieux » trop souvent seuls, livrés à eux-mêmes faute de personnel, humiliés par le manque de soins et d’attention. « Comme si la société tout entière, affirme Jean Arcelin, voulait les enterrer vivants… »

Un récit tendre et glaçant. 

En 2018, 1,4 million de Français étaient en situation de dépendance. Nous serons 5 millions en 2060.

En fin d’ouvrage, des conseils pour choisir un EHPAD et des solutions concrètes pour relever l’un des plus grands défis de nos sociétés vieillissantes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article