Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Des nouvelles du jardin!

25 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #La vie du jardin

Avant: Je n'ai pu me résoudre à mettre Corylus avellana, le noisetier en "cage" du coup, j'ai pas mal nettoyé le début de la haie qui était envahi de ronces pour lui faire une place. Et voilà le travail!

Avant: Je n'ai pu me résoudre à mettre Corylus avellana, le noisetier en "cage" du coup, j'ai pas mal nettoyé le début de la haie qui était envahi de ronces pour lui faire une place. Et voilà le travail!

J'ai encore bien travaillé aujourd'hui, 

Je n'ai pas vu passer le temps...

J'ai installé mes nouveaux locataires.

Visite en photos.

Bien placé entre le Noyer et le chêne. Je lui ai même trouvé une copine que je suis allée chercher pas trop loin dans la nature. Il s'agit de Crataegus monogyna, l'aubépine. Elle aussi, j'en avais très envie mais il fallait attendre l'automne et la lune descendante. Conditions réunies.

Bien placé entre le Noyer et le chêne. Je lui ai même trouvé une copine que je suis allée chercher pas trop loin dans la nature. Il s'agit de Crataegus monogyna, l'aubépine. Elle aussi, j'en avais très envie mais il fallait attendre l'automne et la lune descendante. Conditions réunies.

Avant: Puis, comme j'étais en forme, j'ai rendu son statut d'arbre au Noyer. Il avait opté pour celui d'arbuste en réaction à une taille sévère. Je me suis aperçu qu'ils étaient deux. Je n'ai laissé qu'une branche à chacun que je mènerais comme principale pour qu'il retrouve leur fût.

Avant: Puis, comme j'étais en forme, j'ai rendu son statut d'arbre au Noyer. Il avait opté pour celui d'arbuste en réaction à une taille sévère. Je me suis aperçu qu'ils étaient deux. Je n'ai laissé qu'une branche à chacun que je mènerais comme principale pour qu'il retrouve leur fût.

Un arbre, un vrai, avec une seule tige. Son copain le frêne (Fraxinus excelsior) est enfin à découvert...

Un arbre, un vrai, avec une seule tige. Son copain le frêne (Fraxinus excelsior) est enfin à découvert...

Les voilà répertoriés. Reste plus qu'à faire une tuile pour Fraxinus.
Les voilà répertoriés. Reste plus qu'à faire une tuile pour Fraxinus.
Les voilà répertoriés. Reste plus qu'à faire une tuile pour Fraxinus.

Les voilà répertoriés. Reste plus qu'à faire une tuile pour Fraxinus.

J'ai donné un peu de place aux différentes espèces de lavandes. Lavandula stoechas ou lavande papillon a trouvé sa place parmi elles.
J'ai donné un peu de place aux différentes espèces de lavandes. Lavandula stoechas ou lavande papillon a trouvé sa place parmi elles.

J'ai donné un peu de place aux différentes espèces de lavandes. Lavandula stoechas ou lavande papillon a trouvé sa place parmi elles.

Quand au Gattilier (Vitex agnus-castus), il a trouvé sa place dans le système féminin.

Quand au Gattilier (Vitex agnus-castus), il a trouvé sa place dans le système féminin.

J'ai également "adopté" un Populus nigra (Peuplier noir) lui, a trouvé sa place en ostéo-articulaire. Je l'ai trouvé pas loin sur la route où il n'avait aucune chance de survivre. On verra bien ce que ça donne en bac...

J'ai également "adopté" un Populus nigra (Peuplier noir) lui, a trouvé sa place en ostéo-articulaire. Je l'ai trouvé pas loin sur la route où il n'avait aucune chance de survivre. On verra bien ce que ça donne en bac...

Et pour finir, ma récolte du jour: Une racine d'Onagre (Oenothera biennis) de la famille des onagraceae. Je l'ai récoltée afin de poursuivre ma découverte des sauvages comestibles. Je vous en parlerais plus longuement demain.
Et pour finir, ma récolte du jour: Une racine d'Onagre (Oenothera biennis) de la famille des onagraceae. Je l'ai récoltée afin de poursuivre ma découverte des sauvages comestibles. Je vous en parlerais plus longuement demain.
Et pour finir, ma récolte du jour: Une racine d'Onagre (Oenothera biennis) de la famille des onagraceae. Je l'ai récoltée afin de poursuivre ma découverte des sauvages comestibles. Je vous en parlerais plus longuement demain.

Et pour finir, ma récolte du jour: Une racine d'Onagre (Oenothera biennis) de la famille des onagraceae. Je l'ai récoltée afin de poursuivre ma découverte des sauvages comestibles. Je vous en parlerais plus longuement demain.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article