Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Dans la série "Les plantes du jardin"

20 Novembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Mise à jour de la fiche sur la Bourrache pour tous, mais surtout pour celles et ceux qui ont récupéré des plants.

Dans la série "Les plantes du jardin"

Continuons notre petit tour avec:

Dame Bourrache

Borago officinalis de la famille des boraginaceae comme la consoude, la vipérine, la pulmonaire, etc.

On l'appelle aussi: Bourrette, langue de boeuf, herbe à la suée, etc. Sympathique, non?

Certains d'entre-vous la connaissent et prennent son huile en gélules pour la peau. mais la réduire à cet emploi serait bien dommage! Elles à d'autres propriétés.

 

Plante entière

Plante entière

Un peu de botanique:

La bourrache est une plante formidable pour faire de la description...

- C'est une très belle plante annuelle de 15 à 60 cm de haut, hérissée de poils rudes. Elle se plait sur les terres riches en azote comme les décombres, le bord des chemins et la proximité des potagers. C'est une très bonne plante mellifère.

- Ses feuilles alternes, sont simples, elliptiques (élargie dans sa partie centrale, les 2 extrémités sont effilées), oblongue (ovale), sessiles (sans pétiole) ou pétiolées selon leur point d'insertion. Le limbe est couvert de poils et à des bords ondulés.

- Les fleurs, magnifiques, sont bleues, gamopétales (base des pétales soudées) de type 5 (5 pétales), groupées en une crosse inclinée que l'on appelle cyme scorpioïde (chez toutes les Boraginaceae), la corolle est rotacée (les pétales sont étalées en forme de roue, seule la base est soudée). Les 5 sépales sont velus et les 5 étamines sont conniventes, noires, à filet appendiculé, en forme de corne. Ouf! On n'y est arrivé. Suivez bien sur la photo...

- Les fruits sont des tétrakènes (4 akènes) indéhiscents (qui ne s'ouvrent pas naturellement), souvent rugueux, contenant de très petites graines noires et ridées.

fleur à corolle rotacée et à étamines conniventes

fleur à corolle rotacée et à étamines conniventes

Inflorescence en cyme scorpioïde

Inflorescence en cyme scorpioïde

Rosette de feuilles basales. Celle de mon jardin. Elle essaime à qui mieux mieux...

Rosette de feuilles basales. Celle de mon jardin. Elle essaime à qui mieux mieux...

Elle serait arrivée par les Maures et les Croisés en Europe.

Elle a été utilisée au Moyen-Âge comme dépurative, dans les faiblesses du coeur, les inflammations oculaires...

On utilise les sommités fleuries (fleurs et feuilles). Je vous parlerais de l'huile lorsque nous ferons le tour de la parcelle sur les huiles...

Elle est, entre autres, diurétique, sudorifique (herbe à la suée),fébrifuge, antitussive, adoucissante, par voie interne.

Par voie externe, elle est cicatrisante, anti-inflammatoire, adoucissante, etc.

Les fruits sont des tétrakènes

Les fruits sont des tétrakènes

Comment l'utiliser?

Par voie interne:

En infusé: 30 grammes par litre à infuser 10 minutes, une tasse deux fois par jour, ne pas oublier de filtrer. Pour la grippe et toutes les affections fébriles. On peut l'associer aux fleurs de camomille romaine.

Une autre tisane recommandée en cas de rhume ou d'affections fébriles:

Mélanger 20 grammes de sommités fleuries de bourrache, 30 grammes de fleurs de sureau noir, 30 grammes de thym vulgaire, 10 grammes de fleurs de lavande et quelques clous de girofle.

Mettre une cuillère à soupe du mélange pour 1 bol d'eau froide et porter à frémissement. Laisser prendre un bouillon, couvrir et, hors du feu, laisser infuser 10 minutes. Filtrer et boire 2 à 3 fois par jour. 

- Elle n'a pas de contre indications connues

- À éviter sur de longues périodes, un de ses constituants étant hépatotoxique (alcaloïdes pyrrolizidiniques). Surtout bien l'utiliser en mélange.

Ce qu'il faut retenir, en plus, de la bourrache?

- Elle peut entrer dans un mélange dépuratif pour la peau,

- Les jeunes feuilles se font cuire comme les épinards ou en potage et les fleurs peuvent décorer une salade sauvage ou plus conventionnelle.

Salade sauvage, on reconnait les feuilles de plantain, les inflorescences de sureau, les feuilles de trèfle, de pimprenelle, les fleurs de genêt et de bourrache.

Salade sauvage, on reconnait les feuilles de plantain, les inflorescences de sureau, les feuilles de trèfle, de pimprenelle, les fleurs de genêt et de bourrache.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article