Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Cuisine sauvage...

26 Septembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Sauvageonnes comestibles

Onagre (Oenothera biennis), fleur et racine.
Onagre (Oenothera biennis), fleur et racine.

Onagre (Oenothera biennis), fleur et racine.

Finalement,

Ce n'est pas la mauve que j'ai testé aujourd'hui.

Comme c'est la saison des racines et lune descendante et que pendant cette période, le meilleur est dans la racine, j'ai fais le choix de tester la racine d'onagre. 

On l'appelle le jambon du jardinier. Elle a un petit goût d'artichaut et si on la choisi très jeune, elle est très tendre.

On utilise plus couramment l'huile que l'on tire de ses graines.

Le comment en photos.

Racine

Racine

On la reconnait à son collet violet.

On la reconnait à son collet violet.

Et vite, dans la casserole pour une cuisson douce pendant 1 heure environ. Piquer à la fourchette jusqu'à ce que ce soit tendre.

Et vite, dans la casserole pour une cuisson douce pendant 1 heure environ. Piquer à la fourchette jusqu'à ce que ce soit tendre.

Cuite!

Cuite!

Coupée en deux, la partie centrale, comme dans la carotte, a été retirée.

Coupée en deux, la partie centrale, comme dans la carotte, a été retirée.

Je l'ai découpée en petits morceaux et dégustée avec des tomates. Sel, poivre, un filet d'huile d'olive et le tour est joué. C'est assez bon.

Je l'ai découpée en petits morceaux et dégustée avec des tomates. Sel, poivre, un filet d'huile d'olive et le tour est joué. C'est assez bon.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article