Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

La théorie des signatures

7 Août 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Il faut savoir

Paracelse

Paracelse

La théorie des signatures ou principe de signature

C'est un mode de compréhension du monde dans lequel l'apparence des végétaux, est censée révéler leur usage et leur fonction. Elle s'applique surtout aux plantes médicinales, en vertu de leurs pouvoirs thérapeutiques.

Cette théorie, a été reprise par de nombreux médecins, botanistes et alchimistes. Elle disparaît du monde savant à partir du XVIIIème siècle. 

Cette période marquera le début d'une nouvelle approche du monde végétal

Paracelse, médecin suisse, chimiste, botaniste (1493 à 1541), publie d'importants travaux sur l'utilisation des plantes en médecine. Il entrevoit la notion de "principe actif" et développe "la théorie des signatures".

Selon la Théorie des Humeurs (froid, chaud, sec, humide) d'Hippocrate.

Galien (le père de la galénique) préconisait de soigner les maladies froides par le chaud, le sec par l'humide, c'est à dire les opposés (en grec "allos").

Paracelse s'oppose à ce principe en préconisant de traiter le chaud par le chaud, le sec par le sec, c'est-à-dire par "le même" (en grec "homéo"), s'approchant ainsi de l'idée de l'homéopathie.

 

 

 

Scrofulaire et son rhizome.
Scrofulaire et son rhizome.

Scrofulaire et son rhizome.

Cela s'est vérifié pour plusieurs d'entre-elles

- La Scrofulaire noueuse est sensée soigner les pathologies comme la polyarthrite rhumatoïde, la scrofule, toutes pathologies avec des nodosité.

- Le latex de la Chélidoine est jaune comme la bile et la chélidoine est active sur le foie.

- Les feuilles de la Pulmonaire ont des taches blanches rappelant les alvéoles pulmonaires. On l'utilise dans le système respiratoire.

- L'inflorescence de la Sanguisorbe est rouge comme le sang, elle a des propriétés hémostatiques.

D'autres...

Ce sont révélées être plus que fantaisistes.

 

Chélidoine et son latex (Chelidonium majus), "l'herbe aux verrues".
Chélidoine et son latex (Chelidonium majus), "l'herbe aux verrues".

Chélidoine et son latex (Chelidonium majus), "l'herbe aux verrues".

Pulmonaire et sa feuille de (Pulmonaria officinalis).
Pulmonaire et sa feuille de (Pulmonaria officinalis).

Pulmonaire et sa feuille de (Pulmonaria officinalis).

Sanguisorbe et son inflorescence (Sanguisorba minor).
Sanguisorbe et son inflorescence (Sanguisorba minor).

Sanguisorbe et son inflorescence (Sanguisorba minor).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article