Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Dans la série "Les plantes du jardin"...

15 Août 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #fiches de plantes

Dans la série "Les plantes du jardin"...
Inflorescence (groupe de fleur) en cyme scorpioïde.

Inflorescence (groupe de fleur) en cyme scorpioïde.

La consoude...

Symphytum officinale de son nom latin, de la famille des Boraginaceae, comme la vipérine, la pulmonaire et la bourrache.

On l’appelle aussi langue de vache, herbe aux coupures.

Tout son nom parle : consoude : consolider, souder. Symphytum, symphyse : réunir.

 C’est la plante la plus efficace en Europe pour réparer les tissus endommagés : les plaies, les brûlures, les fractures ; c’est une plante qui répare. Il faut faire attention aux plaies profondes car elle cicatrise très vite. 

Son inflorescence est enroulée comme la queue d’un scorpion, on parle d’une « cyme scorpioïde ».

On la cite dans les plantes comestibles mais ses feuilles et sa racine sont hépato-toxiques par voie interne.

Attention à ne pas la confondre avec la consoude tubéreuse (Symphytum tuberosum) qui ne partage pas les vertus de l’officinale. Elle peut être confondue également avec la digitale avant la floraison, les feuilles sont sensiblement les mêmes. Celles de la Consoude sont râpeuses (langue de vache) tandis que celles de la digitale sont plus douces.

Pour les druides : de même qu’elle consolide les os et cicatrise les plaies, cette plante symbolise la réunion des deux parties de l’année car elle se trouve en son centre pendant la saison claire qui va de mai à octobre. La saison claire et la saison sombre ont besoin d’être assemblées afin que l’année soit, en quelque sorte cicatrisée ou plutôt consolidée.

Pour les Celtes, leur seule crainte est qu’un jour le cycle puisse cesser de se renouveler.

La racine est pivotante, noire à l'extérieur, blanche et visqueuse à l'intérieur.

La racine est pivotante, noire à l'extérieur, blanche et visqueuse à l'intérieur.

Mais encore...

C'est une plante intéressante à utiliser essentiellement par voie externe, dont les propriétés cicatrisantes sont exceptionnelles.

On utilise principalement la racine que l'on récolte de l'automne au printemps pour le séchage, toute l'année pour l'usage immédiat. 

Un peu de botanique

- C'est une grande plante vivace (0,5 à 1 mètre de haut, plus ou moins hérissée de poils raides. Elle aime les sols humides;

- La tige est rameuse, ailée, à poils raides. 

- Les feuilles sont lancéolées (en forme de lance), hispides (hérissées de poils rudes et épais), les moyennes et les supérieures décurrentes (photo).

- Les fleurs de type 5 (5 pétales), actinomorphes (peuvent être coupées sur plusieurs plans), gamopétales (pétales soudées: gamo=mariage), blanc-jaunâtre, purpurines ou lilas, groupées en cymes scorpioïde. Corolle en tube à gorge munie de 5 écailles étroites et 5 étamines; le style (voir photo) dépassant la corolle.

- Les fruits sont des tétrakènes (4 akènes, photo) au fond du calice persistant.

Vous pourrez le vérifier au jardin. C'est une plante magnifique!

Comment voulez-vous vous tromper avec tout ça! 

La racine contient, entre autres, de l'allantoïne qui stimule la production des cellules responsables de la formation du collagène et des tissus conjonctifs et favorise la cicatrisation des blessures.

 

 

Les feuilles

Les feuilles

Cyme scorpioïde

Cyme scorpioïde

Style qui dépasse de la corolle

Style qui dépasse de la corolle

fruits: akènes

fruits: akènes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article