Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

Vous avez dit axonge?

22 Décembre 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Préparations

Axonge de porc

Axonge de porc

L'axonge

Vous en trouverez parfois dans la composition de mes préparations, que ce soit dans les savons ou dans les baumes.

Alors, qu'est-ce que c'est exactement?

j'utilise de l'axonge de porc que je fabrique moi-même. Ainsi, je suis sûre de sa provenance et donc de sa qualité.

Un petit détour en texte et en image pour le découvrir.

 

Vous avez dit axonge ?

 

L'axonge est une graisse animale.

Ces graisses, une fois fondues et refroidies donnent l'axonge du latin axungia, de axis > essieu, axe et ungo > oindre. L'axonge servait à graisser l'essieu des chars.

 

C'est une substance grasse, blanche, molle et homogène obtenue par fusion de tissus adipeux, utilisée en pharmacie et en parfumerie. La graisse était un élément important dans la pharmacopée médiévale et entrait dans la composition d'onguents et d'emplâtres.

 

En cuisine, on la trouve sous le nom de saindoux.

 

Autrefois, elle était également utilisée pour fixer les composés volatils aromatiques de certaines fleurs fraîches, c'est la technique de l'enfleurage.

 

Un grand nombre d'animaux étaient utilisés:

 

- Parmi les mammifères, le porc, le boeuf, le mouton mais également le hérisson.

- On a aussi fait appel aux oiseaux: autruche, canard, oie et poule. Les animaux castrés étaient réputés pour fournir une graisse plus fine...

- Les invertébrés n'étaient pas oubliés comme la limace rouge ou la vipère.

- Même les abeilles, car la cire est une graisse animale, elle a aussi, comme l'axonge, le pouvoir de fixer les parfums. L'odeur de la cire est différente selon qu'elle est blonde, et vierge de toute ponte, ou bien brune et chargée des résidus de l'élevage multiple et continu du couvain.

 

Mais encore...

On dit qu'aucun chirurgien médiéval ne signale l'emploi de graisse humaine: il est logique, en effet, qu'une telle pratique ait été plus du ressort de la sorcellerie que de la médecine et n'ait pas tenté... Par conviction ou par crainte de poursuites judiciaires... Allez savoir...

 

Mais... On peut lire sur le Net:

"Au 17ème siècle, la graisse humaine passait encore pour un excellent remède contre les rhumatismes, et, en ce qui concerne la concerne, le bourreau faisait aux apothicaires une concurrence redoutable.

 

Ne dit-on pas...

Que l'apothicaire Pomet disait: "Nous vendons de l'axonge humaine que nous faisons venir de divers endroits, mais le bourreau en vend à ceux qui en ont besoin et nous n'en vendons que très peu. Néanmoins, la nôtre est préparée avec des herbes aromatiques, sans comparaison de celle qui sort des mains des exécuteurs"

 

Personne n'était contre ces pratiques pourvu que les parties corporelles utilisées proviennent de criminels, c'était donc une activité subsidiaire des bourreaux ou d'étrangers.

 

Le médecin suisse du 16ème siècle, Paracelse, aurait écrit que " ces propriétés médicales ne pouvaient être obtenues que d'un homme ayant subi une mort violente".

La graisse humaine avait, disait-on, des vertus curatives pour l'arthrite ou la goutte. On lui attribuait la propriété d'accélérer le processus de cicatrisation.

 

Actuellement, on distingue, chez les animaux, plusieurs sortes de graisses:

- L'axonge de porc, matière grasse retirée de la panne, graisse que l'on trouve sur l'abdomen. C'est la graisse la plus molle et la plus humide. Celle qui se rapproche le pluys de la composition du sébum: le saindoux.

- L'axonge de oeuf: le suif.

- L'axonge de mouton: le suint.

Point de départ: la panne de porc telle qu'on la trouve dans le commerce. Bio, bien évidemment!

Point de départ: la panne de porc telle qu'on la trouve dans le commerce. Bio, bien évidemment!

Débarrassée des parties sanguinolentes et des enveloppes, elle est découpée en petits morceaux.Débarrassée des parties sanguinolentes et des enveloppes, elle est découpée en petits morceaux.

Débarrassée des parties sanguinolentes et des enveloppes, elle est découpée en petits morceaux.

cuite au bain marie jusqu'à ce que toutes les cellules adipeuses aient éclaté,cuite au bain marie jusqu'à ce que toutes les cellules adipeuses aient éclaté,

cuite au bain marie jusqu'à ce que toutes les cellules adipeuses aient éclaté,

Mixée puis filtrée,
Mixée puis filtrée,

Mixée puis filtrée,

Essorée, moulée,
Essorée, moulée,

Essorée, moulée,

Conditionnée. Elle est belle, non?

Conditionnée. Elle est belle, non?

Et... zéro déchets: des boules pour les oiseaux!

Et... zéro déchets: des boules pour les oiseaux!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article