Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Simpl'etsens.over-blog.com

La fièvre

6 Février 2019 , Rédigé par Aimji Publié dans #Il faut savoir

https://www.google.com/search?q=fi%C3%A8vre&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi0lfKU6afgAhWr4IUKHQLLBfsQ_AUIDigB&biw=1440&bih=695

https://www.google.com/search?q=fi%C3%A8vre&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi0lfKU6afgAhWr4IUKHQLLBfsQ_AUIDigB&biw=1440&bih=695

La fièvre, qui accompagne souvent les infections pulmonaires et en particulier la grippe, fait partie des misères de l'hiver.

Examinons d'un peu plus près...

https://www.google.com/search?q=fi%C3%A8vre&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi0lfKU6afgAhWr4IUKHQLLBfsQ_AUIDigB&biw=1440&bih=695#imgrc=FVJPRk1Qc49lyM:

https://www.google.com/search?q=fi%C3%A8vre&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi0lfKU6afgAhWr4IUKHQLLBfsQ_AUIDigB&biw=1440&bih=695#imgrc=FVJPRk1Qc49lyM:

La fièvre?

Une augmentation de la température du corps.

On parle de fièvre à partir d'une température de 37,5°C. On peut la considérer comme un symptôme positif de défense appelé à activer certains mécanismes immunitaires et anti-inflammatoires et on utilisera les fébrifuges que si un certain danger semble se présenter, comme des convulsions ou une fièvre qui persisterait alors même que le germe aura été éliminé. 

C'est ainsi que la fièvre signe le plus souvent des maladies infectieuses à virus, bactéries, parasites mais aussi des maladies comme le cancer ou encore des maladies endocriniennes.

 

 

Causes

Presque toutes les maladies peuvent donner de la fièvre, aussi bien bénignes que malignes. Ainsi, devant une fièvre il faut écarter des atteintes particulièrement graves et le médecin est là pour nous y aider:

- au retour d'un voyage: paludisme.

- si fièvre persistante: tuberculose.

- associée à des douleurs articulaires: arthrite septique.

- isolée chez l'homme: prostate.

- en cas de souffle cardiaque: endocardite infectieuse.

Puisque la fièvre est un mécanisme de défense du corps contre une agression interne appelée à activer certains mécanismes immunitaires et anti-inflammatoires, il ne faut pas tenter de la faire baisser de façon brutale. Sauf dans les cas où la température arrive autour de 40°C, dans le cas où il s'agit d'enfant ou d'une personne âgée. Les enfants et les personnes âgées ne régulent pas leur température, ils sont des cas à part.

Le sureau. https://www.google.com/search?q=sambucus+nigra&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi_pNiM9KfgAhXHyIUKHWnKBAkQ_AUIECgD&biw=1440&bih=651#imgrc=e8Fsoc3s88woQM:

Le sureau. https://www.google.com/search?q=sambucus+nigra&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi_pNiM9KfgAhXHyIUKHWnKBAkQ_AUIECgD&biw=1440&bih=651#imgrc=e8Fsoc3s88woQM:

En phytothérapie, nous avons à notre disposition, plusieurs sortes de plantes.

Trois types de plantes peuvent faire baisser la fièvre:

- celles qui "luttent" contre la fièvre, ce sont les plantes fébrifuges: les plantes à salicylates (dérivés salicylés) comme le bouleau blanc, la reine des prés, la saule blanc, etc.

- celles qui vont indirectement faire baisser la fièvre en faisant transpirer: la bourrache, le buis, la saponaire, le sureau, le tilleul, et bien d'autres encore.

- Celles qui vont indirectement faire baisser la fièvre en augmentant la diurèse: le frêne, l'asperge, le chiendent, le pissenlit, et bien d'autres encore.

Reine des prés.https://www.google.com/search?q=reine+des+pr%C3%A9s&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi6_fu_9KfgAhUKhR_AUIDigB&biw=1440&bih=651#imgrc=610-FzCytapRUM:

Reine des prés.https://www.google.com/search?q=reine+des+pr%C3%A9s&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi6_fu_9KfgAhUKhR_AUIDigB&biw=1440&bih=651#imgrc=610-FzCytapRUM:

Petite histoire

Dès le IVème siècle avant J.C., Hippocrate prescrivait des décoctions d'écorce de saule pour combattre les fièvres. Le principe actif est l'acide salicylique. En 1835, le chimiste allemand K.J. Löwig mit en évidence ce composé dans une plante appelée reine des prés (Spirea ulmaria). Le strasbourgeois Gerhardt a préparé en 1853 le dérivé acétylé de l'acide salicylique que Félix Hoffmann utilisa comme médicament pour soulager les rhumatismes de son père. La société Bayer a commercialisé le produit en 1899 sous le nom d'aspirine (A pour acétyl, spir pour spirée et ine, terminaison générique pour les substances issues du règne végétal).  Cette opération (transformation de l'acide salicylique en acide acétylsalicylique) permettait de réduire l'amertume prononcée de l'acide salicylique tout en conservant ses propriétés.

Le mécanisme de l'action anti-inflammatoire de l'aspirine et des salicylates ne sera découvert que tardivement, en 1971.

Mais inutile de le préciser, pas d'auto médication. Les professionnels: pharmacien, médecin, herboristes, phytothérapeutes, sont là pour vous conseiller.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article